Zayaan frôle la mort à cause de Pizza Hut : le petit a fini sous assistance respiratoire -

Zayaan frôle la mort à cause de Pizza Hut : le petit a fini sous assistance respiratoire

Les parents du petit Zayaan Hussain sont en colère. En escale à Blackpool, ils décident de prendre un repas chez Pizza Hut. Ils insistent commandent une pizza végétalienne pour leur fils, qui est allergique aux produits laitiers. Le serveur les rassure à quatre reprises mais donne une pizza végétarienne, ce qui provoque une grosse réaction allergique chez l’enfant. Le serveur a depuis été licencié pour faute grave et doit un dédommagement à la famille.

Zayaan (3) frôle la mort car il reçoit la mauvaise commande au Pizza Hut: le serveur avait assuré quatre fois que la pizza était sans danger

Capture d’écran large du site web de « The Sun »

Les parents de Zayaan Hussain avaient spécifiquement commandé une pizza végétalienne pour leur enfant, compte tenu des allergies aux produits laitiers de celui-ci. Pourtant, le serveur James Butterworth leur a servi une pizza margherita, assurant que le petit garçon pouvait la manger sans danger. Il rassure à quatre reprises le père de l’enfant, mais 10 minutes plus tard, Zayaan est victime d’une crise allergique.

Alors qu’il se met à vomir et qu’il a du mal à respirer, une ambulance est appelée et l’enfant est transportant d’urgence à l’hôpital avec une assistance respiratoire. Durant le trajet, la situation s’aggrave. « C’était de pire en pire et les médecins parlaient de devoir le réanimer », confie Sajid, le papa. Après deux jours à l’hôpital, l’enfant est finalement hors de danger.

James Butterworth, qui a essayé de modifier la commande sur l’ordinateur au moment des faits, a été condamné à une amende de 300 euros pour avoir enfreint les lois sur la sécurité alimentaire. Il a également dû payer 900 euros de dédommagement à la famille et 940 euros de frais de justice.

Une erreur aux conséquences lourdes

« Les parents ont souligné qu’ils avaient besoin d’une pizza totalement végétalienne avec du fromage non laitier pour leur fils. Ils l’ont souligné encore plus tard et James Butterworth a confirmé qu’ils avaient du fromage végétalien à servir », a déclaré Lynda Bennett, l’avocate de la famille.

Gerry Coyle, qui s’occupait de la défense, a indiqué : « Mon client souhaite s’excuser de tout cœur auprès de cette famille pour lui avoir fait vivre cette épreuve avec ses conséquences catastrophiques. Il accepte l’entière responsabilité de ses actes et souffre désormais de crises de panique. Il a été licencié pour faute grave. »

« C’était très traumatisant et nous ne voulons plus jamais revivre ça. Personne d’autre ne devrait passer par là non plus », a conclu le père de famille.

Source : SUDINFO.BE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *