Youtube facilite l’exploitation sexuelle des enfants

Alors que YouTube s’affaire à censurer le contenu politique, il a réussi à ignorer le problème des pédophiles qui utilisent sa plateforme.

youtube-678x381.jpg

Plus tôt ce mois-ci, YouTuber Matt Watson (MattWhatItItIs) a fourni des preuves convaincantes que YouTube soutient, sciemment ou non, un réseau pédophile qui s’attaque ouvertement aux membres les plus vulnérables de la société, les enfants.

Il dit que non seulement le site de partage de vidéos facilite l’exploitation sexuelle des enfants, mais qu’il est aussi en train d’être monétisé.

Au cours des dernières 48 heures, j’ai découvert un vortex dans un anneau de pédophilie soft-core sur Youtube. L’algorithme recommandé par Youtube est de faciliter la capacité des pédophiles à se connecter les uns avec les autres, à échanger leurs coordonnées et à établir un lien avec la PC réelle dans les commentaires. J’y accède en moins de dix minutes, parfois en moins de cinq clics, à partir de comptes Youtube à la vanille, jamais utilisés auparavant, via des vidéos inoffensives. De plus, j’ai la preuve vidéo que ces vidéos sont en train d’être monétisées.

Cette échappatoire est mauvaise, il faut faire quelque chose. C’est en train d’être monétisé. Le CP fait l’objet d’échanges commerciaux, de même que les adresses des médias sociaux et de WhatsApp. Youtube facilite ce problème. Peu importe qu’ils marquent les vidéos et désactivent les commentaires, ces vidéos sont toujours en cours de monétisation, et plus important encore, elles sont toujours disponibles pour les utilisateurs à regarder.

La vidéo de Watson, qui est devenue virale, a inspiré le hashtag #YouTubeWakeUp, que lui et d’autres ont utilisé pour exiger des boycotts publicitaires. Des marques comme Purina, Disney, Nestlé et GNC ont toutes dit qu’elles suspendent leur publicité sur YouTube jusqu’à nouvel ordre.

Rapport du pont Robert : Comme l’a démontré Watson, non seulement ces derniers sont libres de commenter les vidéos mettant en vedette des mineurs, mais ils fournissent également des timbres temporels, probablement pour le bénéfice de la communauté pédophile au sens large, indiquant exactement quand les enfants peuvent être vus dans leur position la plus compromettante. Ils font aussi activement la promotion de liens vers des sites pornographiques qui répondent à ces esprits tordus.

Cette découverte a incité certaines des marques d’entreprise les plus populaires, y compris Disney et Nestlé, à se diriger vers les sorties de secours après qu’on eut découvert que leurs publicités étaient diffusées en même temps que l’œuvre de déviants sexuellement dépravés. Inutile de dire que ce n’est pas le meilleur modèle d’affaires.

Outre les commentaires obscène qui accompagnent les vidéos, ce qui n’est pas très surprenant compte tenu du facteur de fluage élevé de la planète, l’une des révélations les plus troublantes est que YouTube est devenu  » convivial  » pour les pédophiles. Watson a montré comment YouTube, propriété de Google, en quelques clics de souris seulement, permet aux utilisateurs de naviguer jusqu’à une aire de jeux où la barre latérale n’est chargée que de vidéos sur les enfants, un paradis virtuel pour les pédophiles. Mais c’est encore plus troublant.

Une fois qu’un utilisateur est entré dans ce « vortex », comme l’appelle Watson, il n’y a pas d’autres options vidéo disponibles pour s’en échapper. Un utilisateur ne trouvera même pas de vidéos de  » sensibilisation « , par exemple, qui traitent de la menace des prédateurs d’enfants. En d’autres termes, une fois que l’utilisateur accède à la section vidéo pour enfants de YouTube, le jeu est terminé, pour ainsi dire, sauf s’il active physiquement une nouvelle recherche.

La raison pour laquelle ce scandale n’a aucun sens est que YouTube est au courant de son problème pédophile depuis des années. En 2017, les annonceurs fuyaient la plateforme pour la même raison qu’aujourd’hui – leurs publicités étaient présentées aux côtés de jeunes filles à peine vêtues, ainsi que les commentaires dépravés prévisibles. Aujourd’hui, la technologie algorithmique est si avancée que Google Maps, par exemple, est capable de brouiller les visages de chaque personne dont l’image est capturée par Google Street View. Pourtant, YouTube semble être technologiquement handicapé lorsqu’il s’agit de trouver des moyens de combattre les pédophiles en ligne. Pourquoi est-ce que c’est comme ça ?

Une explication possible est que Google et YouTube, ainsi que la majorité des autres sociétés informatiques, sont devenus trop attentifs à la politique aux dépens de tout le reste – et plus encore depuis que Donald Trump a  » volé  » la Maison Blanche à Hillary Clinton, la chère démocrate.

Traduit par Dr.Mo7og

Source : NEWSPUNCH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS