Voici 14 chiffres très alarmants qui révèlent l'état actuel de l'économie -

Voici 14 chiffres très alarmants qui révèlent l’état actuel de l’économie

Les chiffres économiques ne cessent de s’aggraver et, à ce stade, il est devenu extrêmement clair qu’un ralentissement économique est en train de se produire.

Cet article se concentre sur l’économie américaine, cependant il est nécessaire de faire le rapprochement avec notre économie, c’est un constat mondial!

En fait, même le président de la Réserve fédérale utilise le terme « ralentissement » pour décrire ce qui se passe. Mais, bien sûr, beaucoup espèrent encore que l’économie américaine pourra se sortir de ce marasme et éviter le genre de récession paralysante que nous avons connue en 2008. Malheureusement, cela risque d’être très difficile parce que toute l’économie mondiale ralentit en ce moment même.

Notre monde est plus interconnecté que jamais et ce qui se passe d’un côté de la planète va invariablement affecter l’autre côté de la planète. Certaines régions du monde sont déjà plongées dans de profonds problèmes économiques, et les États-Unis semblent suivre la même voie.

Si vous pensez toujours que l’économie est en « bonne santé », veuillez lire attentivement la liste suivante.

Voici 14 chiffres très alarmants qui révèlent l’état réel de l’économie….

#1 Le nombre de demandes d’assurance-chômage qui continuent d’augmenter au rythme le plus rapide en 10 ans.

#2 Les entreprises américaines créent des emplois au rythme le plus lent depuis 18 mois.

#3 General Motors, Ford, Nissan et Fiat Chrysler ont toutes enregistré des baisses de ventes d’au moins 5 % sur une base annuelle en mars.

#4 Les livraisons de véhicules Tesla ont chuté de 31 % au cours du premier trimestre de 2019, ce qui est énorme.

#5 La confiance des consommateurs américains a chuté de plus de 7 points en mars.

#6 Les ventes immobilières de Manhattan ont chuté pour six trimestres consécutifs. C’est la plus longue série de défaites en 30 ans.

#7 Les ventes immobilières à Londres ont chuté comme jamais auparavant en 10 ans.

#8 Le propriétaire de Kay, Zales et Jared jewelers vient d’annoncer qu’ils fermeront 150 magasins.

#9 Les mises à pied dans le secteur de la vente au détail sont 92 % plus élevées qu’à la même période l’an dernier.

#10 Le volume des expéditions de fret aux États-Unis a chuté pour la troisième année consécutive.

#11 Le ratio des stocks par rapport aux ventes aux États-Unis a fortement augmenté pour la cinquième année consécutive.

#12 En ce moment, près de la moitié des locataires en Amérique consacrent plus de 30 % de leur revenu au loyer.

#13 Le revenu net médian réel des agriculteurs du Minnesota n’était que de 26 055 $ en 2018, et ce, avant que bon nombre d’entre eux ne soient absolument dévastés par les récentes inondations.

#14 Dans l’ensemble, les données économiques américaines ont connu leur pire début d’année depuis 2008.

Nous n’avons pas vu de données économiques comme celle-ci l’an dernier.

Mais maintenant, les choses ont clairement changé. Cela commence à ressembler de plus en plus à 2008, et c’est un point que Mac Slavo a souligné dans son plus récent article….

Les signes d’une nouvelle récession économique sont partout. En fait, il semble difficile de trouver des nouvelles économiques positives, même s’il y a quelques mois à peine, il était difficile de trouver un rapport signalant que les États-Unis pourraient se diriger vers une certaine agitation.

De nos jours, beaucoup de gens sont offensés à l’idée que l’U. U.
L’économie américaine va avoir des ennuis. Mais la vérité, c’est que nous nous dirigeons vers les ennuis depuis très longtemps.

Notre économie repose sur des fondations de sable. Plus précisément, nous avons emprunté notre chemin vers la « prospérité ».

L’autre jour, j’ai écrit un article sur notre dette nationale de 22 000 000 000 000 000 $. C’est la plus grosse dette de l’histoire du monde, et nous continuons de l’alourdir à un rythme absolument insensé. En fait, notre déficit de 234 milliards de dollars en février a battu le record de tous les temps pendant un seul mois. Si nous continuons à le faire, il n’y a aucune chance que notre histoire se termine bien.

Mais cette dette de 22 billions de dollars ne représente qu’une fraction de notre dette globale.

Si l’on additionne toutes les formes de dette aux États-Unis, on arrive à un grand total de plus de 72 billions de dollars. Et cela n’inclut même pas un seul dollar de notre passif non capitalisé aux niveaux fédéral, étatique et local.

Lorsque Ronald Reagan a pris le pouvoir, le montant total de la dette aux États-Unis était inférieur à 5 billions de dollars.

Quand les historiens regardent cette époque de l’histoire, ils ne seront pas surpris que notre société se soit finalement effondrée. Ce qui les surprendra, c’est qu’il lui a fallu tant de temps pour le faire.

Parfois, on me reproche d’inciter les gens à se préparer. Mais ceux qui méritent vraiment d’être critiqués sont ceux qui assurent à tout le monde que tout va bien se passer. Si nous rassemblions les esprits les plus intelligents de tout le pays et que nous traitions la situation comme une urgence nationale majeure, nous pourrions peut-être trouver un moyen d’atterrir en douceur lorsque cette bulle d’endettement éclatera.

Mais dans l’état actuel des choses, il n’y a pas de plan et nos problèmes à long terme s’aggravent de jour en jour. Notre économie se dirige vers un krach aux proportions épiques, et peu importe qui est au pouvoir à Washington quand cela se produira.

Et au rythme où notre économie ralentit actuellement, l’Amérique pourrait devenir un spectacle d’horreur économique beaucoup plus tôt que beaucoup ne l’avaient prévu.

Traduit par Dr.Mo7oG

Source : ACTIVISTPOST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *