Virus: le nombre de morts en Inde pourrait être 10 fois supérieur au bilan officiel -

Virus: le nombre de morts en Inde pourrait être 10 fois supérieur au bilan officiel

Le nombre de personnes mortes en Inde du Covid-19 pourrait être dix fois supérieur au bilan officiel qui est actuellement proche de 415.000 décès, estime mardi une étude américaine.

Les experts de la situation indienne avertissent de longue date que le bilan est largement sous-évalué dans ce pays de 1,3 milliard d’habitants. Mais l’estimation du Center for Global Development est la plus élevée qui ait jamais été faite. Elle prend en compte la dramatique flambée épidémique qui s’est produite en avril et mai en Inde à cause du très contagieux variant Delta.

L’étude, dont la période va du début de l’épidémie l’an passé à juin de cette année, avance qu’entre 3,4 et 4,7 millions de personnes ont succombé au coronavirus dans cet intervalle.

« Le bilan réel des morts se situe probablement dans les millions, pas dans les centaines de milliers, ce qui en fait la pire tragédie humaine en Inde depuis la partition et l’indépendance« , avancent les chercheurs.

Après la partition entre l’Inde à majorité hindoue et le Pakistan à majorité musulmane en 1947, des violences confessionnelles avaient fait des centaines de milliers de morts. Certains avancent même un bilan de deux millions de morts.

Officiellement, l’Inde a recensé un peu plus de 414.000 décès dus au Covid-19, ce qui est le troisième bilan le plus élevé au monde après ceux des Etats-Unis et du Brésil.

Les experts ne mettent pas la sous-évaluation du bilan officiel indien sur le compte d’une volonté délibérée de dissimulation, mais sur les carences du système de santé local.

L’étude du Center for Global Development se fonde sur l’estimation de la « mortalité excédentaire« , soit la comparaison entre le nombre de décès actuel et celui antérieur à la pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *