Une Suédoise violée par un réfugié se suicide après que le procureur ait rendu sa décision : " manque de preuves ". -

Une Suédoise violée par un réfugié se suicide après que le procureur ait rendu sa décision :  » manque de preuves « .

Une femme suédoise qui a été violée par un réfugié syrien en mars de cette année s’est suicidée. Cette horrible nouvelle a été rendue publique par le journaliste d’investigation suédois Joakim Magnus Lamotte.

La femme a choisi de mettre fin à ses jours en faisant une surdose de médicaments ; elle s’est sentie dévastée à la suite de son viol violent et l’absence de poursuites contre l’auteur du viol a exacerbé son sentiment de dévalorisation.

Elle a été violée dans son propre appartement au cours de la soirée et, selon le journaliste d’investigation suédois Lamotte, elle l’aurait dit à la police :

« Son voisin, Adnan, et son ami Samir (noms d’emprunt) sont venus chez elle tard un soir de printemps. Angelica ayant pris des somnifères, elle n’est pas sûre du moment exact, mais elle se souvient qu’Adnan l’a poussée dans la chambre, qu’il a utilisé la violence pour la forcer à monter sur son lit, qu’il l’a maintenue au sol et qu’il l’a violée.

 » L’expérience est d’autant plus douloureuse qu’Angelica a inséré un tampon, qui est maintenant poussé si loin en elle, qu’elle ne peut pas le retirer normalement le lendemain. Pendant qu’elle est violée, Samir est quelque part dans l’appartement. » [sic]

Le rapport d’enquête de Lamotte montre que la police et le procureur, en prenant leur décision, ont ignoré certains éléments de preuve.

Par exemple, il y a eu des occasions d’analyser l’ADN dans l’appartement de la femme et en plus elle avait des  » bleus liés à l’agression « .

Pendant l’interrogatoire de la police, Samir a même admis que lui et Adnan se trouvaient dans l’appartement d’Angelica ; cependant, le procureur en Suède a choisi de clore l’affaire en invoquant un « manque de preuves ».

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

Reference: Voiceofeurope.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS