Une militante transgenre menace d’intenter une action en justice parce que les gynécologues ne veulent pas examiner son …

La militante transsexuelle Jessica Yaniv se plaint maintenant des gynécologues qui refusent d’examiner ses organes génitaux masculins.

Yaniv, qui a déjà perdu un procès contre des salons de beauté pour avoir refusé de lui épiler les couilles, dit qu’elle est furieuse contre les gynécologues qui refusent de servir les patients transgenres.

« Ainsi, un cabinet de gynécologie auquel j’ai été référé m’a littéralement dit aujourd’hui que  » nous ne servons pas les patients transgenres « , a dit Yaniv sur Twitter.

« Et moi, étant moi, je suis choqué… et confus… et blessé. Ont-ils le droit de le faire, légalement ? N’est-ce pas contre les pratiques de l’université ? demanda-t-elle.

Rapports des nouvelles du Sommet : Yaniv a poursuivi en suggérant que les gynécologues devraient s’engager auprès des patientes trans,  » soit dans le cadre de l’étape de transition de la chirurgie ou de la gestion des problèmes gynécologiques pré- ou post-transition « .

La gynécologie est décrite comme  » la pratique médicale qui s’occupe de la santé de l’appareil reproducteur féminin (vagin, utérus et ovaires) et des seins « .

Yaniv, comme nous ne le savons que trop bien maintenant, possède toujours un pénis et des balles et n’a pas de système reproducteur féminin.

Reste à voir si Yaniv fera le même coup qu’il a fait en essayant de poursuivre les salons de beauté.

Comme nous l’avons déjà signalé, Yaniv, qui a été accusé d’être un prédateur sexuel, a déjà essayé d’organiser une séance de natation topless pour des filles aussi jeunes que 12 ans où les parents ne seraient pas autorisés à être présents.

La controverse initiale autour de Yaniv a incité l’humoriste Ricky Gervais à se lancer dans le débat.

« Comment en sommes-nous arrivés au point où les femmes doivent se battre pour avoir le droit de choisir si elles veulent ou non cirer une grosse bite poilue et de vieilles couilles ? Ce n’est pas un droit humain d’avoir sa viande et ses 2 légumes polis « , a tweeté Gervais, qui a été accusé de  » transphobie  » pour avoir défendu le droit d’une femme de ne pas cirer les organes génitaux masculins.

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found

Source : NEWSPUNCH

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS