Une jeune fille de 13 ans meurt en donnant naissance au bébé de son propre pédophile après quatre ans d'abus -

Une jeune fille de 13 ans meurt en donnant naissance au bébé de son propre pédophile après quatre ans d’abus

Une jeune fille de 13 ans est morte au Brésil en donnant naissance à un bébé par son propre père après quatre ans d’abus sexuels, a déclaré la police locale.

Luana Ketlen est morte le 11 décembre dans un hôpital public de la région nord de Coari, après avoir été admise avec de graves douleurs abdominales.

 Luana Ketlen died in a Brazil hospital while giving birth to her own father's baby
 Tome Faba, 36, is alleged to have begun raping his daughter when she was nine

Les médecins ont découvert qu’elle était enceinte de sept mois et ont décidé de déclencher le travail après avoir diagnostiqué une anémie aiguë.

Ils ont pu mettre au monde le petit garçon, qui a survécu, mais on a découvert plus tard que Luana avait un excès d’eau dans les poumons, une pression sanguine basse et une cirrhose du foie.

Elle a été transportée d’urgence par une ambulance aérienne vers un hôpital spécialisé situé à 225 miles de là, mais elle est morte en route.

Papa Tome Faba, 36 ans, s’est enfui peu après la mort de Luana, mais il a été capturé une semaine plus tard, caché dans la ville de Coari, après que la police ait publié une affiche de recherche.

Le chef de la police locale, José Barradas, a déclaré aux journalistes : « L’adolescente vivait avec ses parents dans une zone rurale en dehors de la ville.

« Elle n’a réalisé qu’il y a deux mois, lorsqu’elle a commencé à ressentir des douleurs dans l’abdomen, qu’elle était enceinte de cinq mois.

« Luana a affirmé qu’on lui avait ordonné d’aller pêcher avec son père et qu’elle aurait été violée par lui pendant qu’elle était là-bas. »

Barradas a également déclaré que Faba avait menacé de tuer la fille si elle parlait à quelqu’un des sévices subis.
LA MÈRE « A REFUSÉ DE CROIRE LA FILLE ».

Luana n’a révélé les abus qu’après que la grossesse ait commencé à changer son corps, et une tante l’a persuadée de dire qui était le père de l’enfant.

Sa mère aurait refusé de croire que Faba avait abusé sexuellement de leur fille.

Barradas a poursuivi : « Les membres de la famille ont essayé d’intervenir et de protéger l’enfant en alertant les services sociaux.

« Ils ont signalé l’abus à la police et un mandat d’arrêt a été lancé contre Tome, mais avant qu’il ne soit exécuté, la santé de Luana s’est détériorée et elle est morte peu après l’accouchement ».

Faba a comparu devant le tribunal le 27 décembre, accusé de maltraitance d’enfant et d’homicide involontaire.

Les rapports sur l’incident ont déclenché l’indignation, avec un certain nombre de locaux qui ont protesté devant le tribunal pendant la comparution.

La police a déclaré que, malgré sa naissance prématurée, le bébé se portait « exceptionnellement bien » et était soigné dans l’unité néonatale de l’hôpital.

Selon les médecins, il est « fort et respire déjà sans ventilateur ».

Les autorités n’ont pas encore décidé si le petit garçon sera laissé à la garde de parents.

 Luana was rushed by air ambulance to a specialist hospital suffering from numerous complications
 Faba has appeared in court charged with child abuse and manslaughter

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal FOund

Source : THESUN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *