Un vétérinaire français posant avec des trophées de chasse est harcelé depuis la révélation de ses photos -

Un vétérinaire français posant avec des trophées de chasse est harcelé depuis la révélation de ses photos

Ce vétérinaire originaire de Normandie connaît des moments difficiles. Il faut dire que l’homme, censé aimer les animaux, a été vu sur des photos avec des trophées de chasse car il participe à des safaris en Afrique. Drôle de passion pour un vétérinaire…

DR

L’affaire a été déclenchée par une annonce. Un homme installé au Cameroun possède une petite entreprise de safari et il a fait sa publicité sur internet. Mais la publicité en question comprenait des photos de ses clients, tout fiers de poser avec des trophées. Et parmi ses clients : un vétérinaire du département de l’Eure, comme le raconte Paris Normandie.

La photo a été largement partagée sur les réseaux sociaux et l’identité du vétérinaire aussi et même les coordonnées de la clinique vétérinaire où il travaille. Depuis, l’homme est harcelé et son secrétariat aussi. « Depuis, neuf appels sur dix, ce sont des insultes », se lamente sa secrétaire.

L’affaire est remontée jusqu’à l’Ordre des vétérinaires de Normandie et son président a contacté l’homme. Il s’est, paraît-il, justifié en expliquant que tous les animaux tués pourvaient l’être. « Il m’a expliqué que c’était des choses légales, organisées par un spécialiste de safaris, au Cameroun, en 2008 », dit le président de l’ordre.

A propos d’une photo où le vétérinaire pose avec un trophée d’éléphant, par exemple, il a déclaré que « c’était un éléphant blessé qui était sur une procédure d’euthanasie. Le lion aussi était autorisé à être chassé ».

Mais est-ce bien normal un vétérinaire chasseur ? « Je comprends que cela puisse choquer de voir des animaux morts, mais je connais beaucoup de vétérinaires qui chassent », a déclaré le président du conseil de l’ordre.

Source : SUDINFO.BE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *