Un syndicat français de policiers diffuse une liste de journalistes présentés comme des ennemis de la police nationale -

Un syndicat français de policiers diffuse une liste de journalistes présentés comme des ennemis de la police nationale

Le Syndicat Indépendant des Commissaires de Police (SICP) a diffusé, le 7 décembre 2019, un message sur le réseau social Twitter désignant nommément cinq journalistes français.

(David Dufresne, Taha Bouhafs, Gaspard Glanz, « Le Général » et Alexis Poulin) comme « les principaux acteurs » du « combat anti-Police Nationale », en France. Les journalistes nommés sont affublés de qualificatifs insultants (« imposteur », « menteur », « harceleur », « usurpateur », « haineux »).

Le SICP accuse ces journalistes d’ « alimenter cette haine » et de « se délecter de ce climat », après que la porte du domicile d’un officier de la brigade anti-criminalité (BAC) a été recouverte de slogans hostiles à la police. Plusieurs représentant de la profession, dont la Fédération Européenne des Journalistes, ont dénoncé le caractère intimidatoire et diffamatoire du message du syndicat policier, largement relayé sur Twitter.

Source : CONSEILDELEUROPE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS