Un propriétaire milliardaire de la NFL, a été arrêté vendredi pour trafic d’êtres humains en Floride.

Robert Kraft, propriétaire d’un milliardaire démocrate de la NFL, a été arrêté vendredi pour trafic d’êtres humains en Floride.

Robert-Kraft-678x381.png

Le propriétaire des New England Patriots a été accusé de deux chefs d’accusation de sollicitation à des fins de prostitution, selon des sources policières.

Deadspin.com rapporte : La nouvelle vient quelques semaines après que les Patriots aient remporté leur sixième Super Bowl et quelques jours après l’apparition de Kraft au match des étoiles de la NBA.
Lors d’une conférence de presse vendredi matin, le chef de la police de Jupiter, Daniel Kerr, a déclaré que Kraft avait été accusé de deux chefs d’accusation de sollicitation de prostitution et qu’un mandat d’arrêt contre lui a été délivré au bureau du procureur de l’État et sera envoyé chez Kraft au Massachusetts. Kerr a dit qu’il y a des preuves vidéo de l’implication de Kraft dans des actes sexuels dans un salon de massage à deux reprises. Vingt-cinq personnes au total ont été accusées d’avoir sollicité la prostitution au spa Orchids of Asia à Jupiter.

Répondant à une question au sujet des frais exigés par Orchidées d’Asie, le détective Andrew Sharp de la police de Jupiter, le détective responsable de l’affaire, a déclaré que les frais pour 30 minutes étaient de 59 $, soit 79 $ pour une heure. Il n’a pas précisé ce que Kraft a payé. Il a dit que Kraft a été conduit au spa.

D’après les archives publiques, Kraft possède une maison à The Breakers, un centre de villégiature de luxe à Palm Beach, à environ 20 milles au sud de Jupiter. Dans une déclaration faite aux médias, un porte-parole de Kraft a déclaré :  » Nous nions catégoriquement que M. Kraft se soit livré à une activité illégale. Comme il s’agit d’une affaire judiciaire, nous ne ferons pas d’autres commentaires. »

Selon TCPalm.com, l’enquête a mis fin aux spas qui s’étendaient de Palm Beach County à Orange County. La moitié d’entre eux se trouvaient dans le comté d’Indian River. Parlant des cas survenus à Indian River, la police a dit que les femmes vivaient dans les spas et travaillaient comme prostituées. D’après le rapport de TCPalm :

Currey dit que beaucoup sont venus de Chine avec des visas de travail temporaires, endettés aux courtiers qui les ont aidés à atteindre l’Amérique, mais croyant que des emplois légitimes les attendaient.

« Certains d’entre eux essaient d’améliorer leur vie, a-t-il dit. « Ces gens sont vraiment coincés. »

Ils ont été humiliés, intimidés et ont appris à ne pas parler aux responsables de l’application de la loi ou de l’immigration.

D’autres ont répondu à ce qu’ils pensaient être des annonces légitimes pour des emplois de masseuses, mais ont rapidement été poussés à en faire plus.

Quatre autres spas, selon un rapport distinct de TCPalm, se trouvaient dans le comté de Martin. Un cinquième cas s’est produit dans la ville de Jupiter. Un affidavit de 16 pages sur la cause probable dans l’affaire Jupiter indiquait que, dans le cadre de l’enquête, les agents d’investigation effectuaient des contrôles routiers sur les véhicules lorsqu’ils quittaient le spa Orchids of Asia Day. L’affidavit indique que les chauffeurs ont dit à plusieurs reprises aux agents que, à l’intérieur du spa, une femme avait stimulé leur pénis jusqu’à l’orgasme.

Le succès et l’importance des Patriotes ont fait de Kraft l’une des personnes les plus puissantes dans le sport, et il a joué un rôle important dans les négociations collectives de la ligue. Et malgré 2015 – lorsque Kraft a pesé de tout son poids dans l’opposition à la direction de la ligue de la NFL après que Tom Brady et quelques membres du personnel aient été accusés d’avoir dégonflé des ballons de match, ce qui a fait en sorte que l’équipe s’est vu imposer deux choix de repêchage et une amende – il a le plus souvent donné son appui vocal à Roger Goodell, commissaire de la ligue, qui s’est montré ennuyeux et embarrassant à plusieurs reprises.

Traduit par Dr.Mo7oG

Source : NEWSPUNCH

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook