Un policier indien porte un « casque virus » pour sensibiliser les gens à l’importance de rester chez soi

Actuellement, le pays, qui compte 1,3 milliard d’habitants, est en quarantaine pendant 21 jours afin de limiter la propagation du virus.

Rajesh Babu, un inspecteur de police de la ville de Chennai, dans le sud du pays, a fait preuve de créativité pour sensibiliser les gens à la gravité de la pandémie de CoVid-19. L’officier a commencé à porter une représentation artistique du Coronavirus et pense qu’elle a un effet immédiat sur la population indienne.

Le casque, de conception unique, a été construit de manière à reproduire l’image microscopique du Coronavirus. Le casque est recouvert de saillies caractéristiques en forme de bâton qui émanent de la membrane virale.

L’artiste local B. Gowtham, fondateur de l’organisation Art Kingdom basée à Chennai, a conçu ce design frappant après avoir réalisé que les gens ne prenaient pas la maladie au sérieux en raison de son invisibilité à l’œil nu. Il a décidé que la création d’un masque qui serait plus optimal visuellement ferait peur aux gens en leur faisant croire que le virus venait vers eux.

Puis l’artiste a ajouté : « les gens seront effrayés ».

Une fermeture de 21 jours à l’échelle nationale a entraîné la fermeture de tous les magasins, ce qui a poussé l’artiste à improviser en utilisant des journaux et du papier de soie pour construire les pointes du casque.

L’officier Rajesh a adoré l’idée de cette approche inhabituelle pour sensibiliser les gens à l’importance de rester chez soi. Depuis, il s’est fait connaître sur les médias sociaux pour avoir porté un casque. Le casque a la capacité de susciter la peur ou un soulagement comique, mais dans les deux cas, son apparence choquante a permis de sensibiliser les gens.

S’adressant à Asian News International, Rajesh Babu a cité « Nous prenons toutes les mesures nécessaires, mais les gens continuent à sortir dans la rue. Ce casque corona est donc l’une des mesures que nous prenons pour que les gens soient conscients du sérieux de la police. Le casque est une tentative de faire quelque chose de différent ».

La nouvelle approche a été plus efficace que l’effort précédent qui consistait à frapper les civils avec des matraques de police qui ne restaient pas chez eux.

« Quand je porte ça, la pensée du virus corona vient à l’esprit des banlieusards », a déclaré le policier aux médias locaux. « Les enfants réagissent fortement après avoir vu cela et veulent être ramenés à la maison ».

L’Inde craint qu’une propagation de Covid-19 au rythme de la Chine et de l’Italie ne provoque une crise nationale en raison de la fragilité du système de santé et de l’économie. Alors que l’Inde a enregistré 29 décès et un peu plus de 1 050 cas, les experts craignent que le nombre réel de décès soit beaucoup plus élevé et affirment que la maladie se propage déjà dans la communauté. Les autorités indiennes travaillent ensemble dans l’espoir de faire passer le message à la population de 1,3 milliard d’habitants. Elles restent persuadées qu’elles ne verront pas une propagation de cette ampleur.

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found

By Lana Eucalyptus | Creative Commons | TheMindUnleashed.com

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS