Un policier arrêté pour avoir abusé sexuellement de 46 enfants, les avoir forcés à se couper et menacé de les tuer -

Un policier arrêté pour avoir abusé sexuellement de 46 enfants, les avoir forcés à se couper et menacé de les tuer

Nous avons fait état d’innombrables cas de flics prédateurs d’enfants poursuivant leurs victimes par divers moyens en ligne, à l’école, à la maison, au travail et ailleurs.

Au fil des ans, nous avons fait état d’abus et d’incidents tout à fait horribles qui choquent la conscience.

Cependant, nous n’avons jamais rapporté un cas comme celui ci-dessous, dans lequel un flic de la police de New York s’en serait pris à des dizaines d’enfants en ligne – les encourageant parfois à se faire du mal de manière sérieuse – tout en les abusant sexuellement.

L’officier Carmine Simpson a été arrêté jeudi matin pour une habitude absolument dégoûtante et sadique de cibler des dizaines d’enfants en ligne, de leur faire envoyer des vidéos et des photos sexuellement explicites, et de les encourager à se faire du mal sérieusement.

« Au lieu de protéger la communauté comme un policier assermenté, l’accusé a fait des proies et a exploité sexuellement les membres les plus vulnérables », a déclaré le procureur intérimaire des États-Unis, Seth D. DuCharme.

« La protection des enfants innocents est une priorité pour le ministère de la justice et ce bureau continuera à faire tous les efforts possibles pour s’assurer que ceux qui contribuent à la victimisation des enfants seront traduits en justice ».

D’après les dossiers du tribunal :

Simpson, un officier de police du NYPD, aurait ciblé des enfants vulnérables sur Twitter dans le but de leur faire créer des photos et des vidéos d’eux-mêmes à des fins d’exploitation sexuelle pour le défendeur.

Simpson représentait souvent à ses victimes qu’il avait 17 ans, et il leur envoyait des photos de lui où il appliquait un filtre pour modifier sa propre apparence afin qu’il paraisse plus jeune.

Simpson a communiqué avec au moins 46 enfants qui semblent avoir été âgés de 13 à 17 ans.

Selon le FBI, Simpson avait un profil sur Twitter sous le pseudo « LifeOfChris69 » qui était utilisé pour cibler les mineurs.

Il a été alerté de ce compte par des utilisateurs de Twitter en décembre qui ont contacté le National Center for Missing and Exploited Children.

Rien que sur Twitter, selon le FBI, Simpson a obtenu au moins 18 images photographiques et 33 vidéos contenant du matériel d’exploitation sexuelle d’enfants. Cependant, il a également utilisé FaceTime, Snapchat, TikTok et Discord.

Le FBI a détaillé plusieurs incidents, dont un dans lequel il a demandé à une enfant d’écrire son nom sur son corps et de se filmer en train de se livrer à une activité sexuelle pour lui envoyer.

NBC 4 rapporte que Simpson a également exprimé un désir de violence. Le policier, qui possède au moins une arme à feu, a dit à une mineure qu’il voulait « pointer une arme sur la tête d’une fille » et la menacer de la tuer lors d’un rapport sexuel oral.

Le 31 décembre, il a dit à une autre victime que « tout ce à quoi je pense, c’est de te blesser et de te maltraiter toute la nuit juste pour te tuer ensuite », selon des documents judiciaires. Il a dit à d’autres victimes qu’il était dans un « jeu de couteau », exprimant un désir de « graver des mots » dans les corps.

En raison de la nature inquiétante et violente des allégations de M. Simpson, un juge a ordonné qu’il soit détenu sans caution jusqu’à son procès, car il représente une plus grande menace pour la communauté que le prédateur d’enfants moyen.

« L’une de mes principales préoccupations est qu’il ne s’agit pas d’un incident isolé », a déclaré la juge A. Kathleen Tomlinson, magistrate américaine.

« Cette série d’événements a duré des mois et des mois. Il y a un schéma qui a clairement été établi ici. »

Simpson est maintenant détenu dans le même établissement où l’associée de longue date de Jeffrey Epstein, Ghislaine Maxwell, attend son procès.

Il est fou que Simpson ne soit condamné qu’à une peine obligatoire de 15 ans s’il est reconnu coupable. La plupart des gens seraient d’accord pour dire que de tels crimes justifient certainement une peine plus longue.

« En tant qu’agent de la force publique, M. Simpson a prêté serment de protéger le public qu’il servait. Nous alléguons qu’il a plutôt choisi de manipuler certains des citoyens les plus vulnérables de notre société lorsqu’il a incité à plusieurs reprises des enfants à créer des vidéos et des photos sexuellement explicites », a déclaré William Sweeney, directeur adjoint responsable du FBI.

« Une grande partie de cette activité se déroule sur des sites de médias sociaux populaires, c’est pourquoi je demande aux parents et aux tuteurs de prendre le temps de parler avec vos enfants de leurs activités en ligne.

« Vous êtes la première ligne de défense pour protéger nos jeunes des prédateurs. Un moment de votre temps peut sauver une vie de traumatisme. Si vous pensez que quelqu’un essaie d’attirer ou d’exploiter sexuellement votre enfant, veuillez nous le signaler en appelant le 1-800-CALL-FBI ou en vous rendant sur tips.fbi.gov. »

Article traduit par Dr.Mo7oG pour NSF

Source : HUMANSAREFREE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *