Un père du Colorado accusé d'avoir tué sa femme enceinte et ses filles -

Un père du Colorado accusé d’avoir tué sa femme enceinte et ses filles

_103046592_captuwf334re

Un homme du Colorado a été accusé de la mort de sa femme enceinte et de leurs filles la semaine dernière.

Chris Watts, 33 ans, fait face à trois chefs d’accusation de meurtre au premier degré et six autres chefs d’accusation.

Les documents de la Cour montrent qu’il affirme que c’est Shanann Watts, 34 ans, qui a étranglé Celeste, trois ans, et Bella, quatre ans, après lui avoir dit qu’il voulait se séparer.

Il a dit à la police qu’il a ensuite assassiné sa femme chez eux, dans la petite ville de Frederick.

M. Watts doit être traduit en justice mardi.

 

Ses neuf chefs d’accusation comprennent deux chefs d’accusation de meurtre d’un enfant, un chef d’interruption illégale de grossesse et trois chefs d’accusation de manipulation d’un corps humain décédé.

Le corps de Mme Watts a été retrouvé par les autorités jeudi, enterré dans une tombe peu profonde près d’un réservoir d’huile dans les locaux d’une compagnie pétrolière pour laquelle son mari avait travaillé.

Les corps de Bella et Celeste ont été découverts plus tard dans des réservoirs d’huile près de la tombe de leur mère. Mme Watts était enceinte de 15 semaines.

Selon l’affidavit, les enquêteurs ont découvert que M. Watts avait une liaison avec un collègue de travail, ce qu’il avait nié à la police.
Les documents de la cour indiquent qu’une amie a déposé Mme Watts à son domicile après un voyage d’affaires en Arizona lundi dernier, peu avant 02:00.

M. Watts a dit à la police qu’il a ensuite dit à sa femme qu’il voulait se séparer.

Il  » l’a informée qu’il voulait initier la séparation « , selon l’affidavit.

M. Watts a déclaré à la police qu’il s’agissait d’une conversation civile et qu’ils ne se disputaient pas, mais qu’ils étaient émotifs.
Selon l’affidavit, M. Watts a dit à la police qu’il a ensuite craqué après avoir  » observé Bella’étalée’ sur son lit et bleue et Shanann étranglant activement Celeste « .

Il a dit qu’il a été témoin de l’étranglement présumé par l’intermédiaire d’un moniteur de bébé sur la table de chevet de sa femme, selon les documents du tribunal.

Il a dit qu’il s’est mis en colère et a fini par étrangler Shanann à mort », dit l’affidavit.

« Chris a dit qu’il a chargé les trois corps sur la banquette arrière de son camion de travail et les a emmenés sur un site pétrolier. »
Un ami a tiré la sonnette d’alarme lorsque Mme Watts ne s’est pas présentée à un rendez-vous chez le médecin à 10 heures le lundi.

L’ami a découvert le véhicule de Mme Watts dans le garage avec les sièges d’auto des enfants à l’intérieur, d’après les papiers du tribunal.

Elle a téléphoné à M. Watts et lui a demandé de rentrer à la maison parce qu’elle craignait que Mme Watts – qui souffrait de lupus, une maladie auto-immune – ne soit tombée malade.

M. Watts est arrivé pour trouver la police déjà sur place.
Il les a laissés entrer dans la maison où les officiers ont trouvé le sac à main de Mme Watts dans la cuisine.

Les draps et les couvertures avaient été retirés du lit du couple, mais la police a remarqué qu’il n’y avait aucun signe d’acte criminel.

Mercredi dernier, M. Watts a lancé un appel à la télévision locale pour le retour de sa famille après leur disparition.

Il l’a dit aux journalistes : « J’espère qu’elle est en sécurité. Je les veux tellement à la maison. »

La famille et les amis ont été stupéfaits par les meurtres.
Sur les médias sociaux, Mme Watts avait fait l’éloge de son épouse en tant que « père extraordinaire » et « le MEILLEUR mari JAMAIS !

Mais selon les médias locaux, le couple avait des problèmes financiers, y compris un dépôt de bilan en 2015, et Mme Watts avait soupçonné son mari de tricher.

Dans une vidéo affichée sur Facebook le 11 juin, elle a filmé la réaction de son mari en révélant qu’elle était enceinte du troisième enfant du couple.

« C’est génial. Je suppose que lorsque vous le voulez, ça arrive « , dit-il en tenant le kit de test de grossesse.

Sur Instagram, Mme Watts a fait l’éloge de lui en le qualifiant de  » mon incroyable soutien de mari « .

« Il déchire et ne pourrait pas imaginer la vie sans lui ! » écrivait-elle.

Traduit par Dr.Mo7oG

 

Source : BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *