Un migrant « mineur isolé » arrêté pour viol, soupçonné avoir commis plusieurs agressions sexuelles… il reste libre -

Un migrant « mineur isolé » arrêté pour viol, soupçonné avoir commis plusieurs agressions sexuelles… il reste libre

Il a été mis en examen en fin de semaine dernière. Un adolescent de 17 ans a été arrêté pour un viol et plusieurs agressions sexuelles à Nantes, rapporte la police.

La première affaire s’est déroulée cet été, au petit matin sur l’île de Nantes. Une jeune serveuse avait été suivie dans la rue et plaquée contre un mur alors qu’elle rentrait chez elle. Elle a rapporté avoir subi une pénétration digitale, avant que son agresseur ne prenne la fuite. De l’ADN avait été prélevé sur les lieux.

Plusieurs affaires

Quelques jours plus tard, un jeune homme avait été interpellé dans le cadre d’une procédure d’agression sexuelle commise sur les bords de Sèvre. Selon la police, il a été mis en cause dans plusieurs autres affaires. A ce moment-là, il avait été déféré et laissé libre sous contrôle judiciaire à l’issue de sa garde à vue.

Les enquêteurs de la brigade des mœurs ont réussi à faire le rapprochement entre les différents dossiers. Le suspect a reconnu avoir agressé la jeune femme. Il ne conteste pas le viol mais assure ne pas s’en souvenir. Il a été placé sous contrôle judiciaire et remis à son éducateur.

Source : 20MINUTES

Il serait également impliqué dans d’autres agressions commises en juillet.

Un mineur de 17 ans a été mis en examen vendredi à Nantes. Il est soupçonné de viol. Des faits commis en juillet quartier République. La victime est une employée d’un bar du centre-ville qui l’accuse de l’avoir violemment poussé contre la porte de son immeuble en l’empêchant de crier.

Ce sont des analyses et des prélèvements effectués sur place qui ont permis de remonter jusqu’au jeune individu qui a reconnu l’agression, mais pas le viol. Il s’agit d’un mineur non accompagné qui était sous tutelle du conseil général de Loire atlantique et suivi par une association à Nantes.

Il avait d’ailleurs déjà été interpellé en août pour d’autres agressions sexuelles commises au mois de juillet dans le centre-ville de Nantes.

Source : RCA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS