Un inspecteur des impôts pris pour fraude: “Au moins 150.000 euros détournés”

Un contrôleur fiscal de Berlaar est soupçonné de fraude par le juge d’instruction malinois Theo Byl. Après l’audition du quinquagénaire hier, le juge a décidé de le placer sous mandat d’arrêt. L’homme, qui séjourne désormais à la prison de Malines, aurait détourné quelque 150.000 euros.

Le quinquagénaire incriminé travaille depuis plusieurs années au SPF Finances de Lierre (province d’Anvers) et avait mis sur pied plusieurs constructions financières pour frauder. “En tant que fonctionnaire des impôts, il serait parvenu à faire transiter des sommes via ses propres comptes”, confirme la division malinoise du parquet d’Anvers.

Formulaires trafiqués

Selon les informations qui circulent, l’escroc était employé au service des recouvrements. Pour effectuer ses malversations sans se faire repérer, il avait remplacé le numéro de compte des Finances par le sien sur les formulaires de remboursement et trafiquait le numéro d’entreprise des sociétés concernées. Pendant longtemps, personne n’a rien remarqué.

Puis soudain, des transactions suspectes ont été remarquées par d’autres fonctionnaires. L’anomalie a été signalée au service des impôts qui a lancé une enquête interne. Après avoir découvert que de l’argent était bel et bien détourné au sein de leurs services, le SPF Finances et l’État belge ont déposé une plainte commune en tant que parties civiles. 

Une estimation encore incomplète

Le juge d’instruction Theo Byl a pris les rênes de l’affaire en collaboration avec la section malinoise du parquet d’Anvers et le service central de Lutte contre la corruption. La police judiciaire a enquêté durant quatre mois, jusqu’à l’intervention finale de mardi. Une perquisition ordonnée par le juge d’instruction a été menée chez le suspect d’une cinquantaine d’années, un contrôleur fiscal de Berlaar. L’homme a été auditionné par la police puis conduit devant le juge d’instruction mercredi matin. 

“Le juge a décidé de placer le suspect sous mandat d’arrêt pour détournement de fonds et extorsion dans l’exercice de ses fonctions comme fonctionnaire des services publics et pour faux en écriture”, résume le parquet.

L’homme a ensuite été emmené à la prison de Malines. L’enquête est encore en cours et durera encore plusieurs semaines. Les premiers calculs font état d’au moins 150.000 euros détournés par le contrôleur fiscal. Il comparaîtra devant la chambre du conseil demain et celle-ci décidera de son éventuel maintien en détention.

Source : 7SUR7

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS