Un homme est condamné à 23 semaines de prison pour avoir brutalement battu un chiot à mort -

Un homme est condamné à 23 semaines de prison pour avoir brutalement battu un chiot à mort

Un homme qui a plaidé coupable à une accusation d’agression contre un chiot de 17 semaines du Labrador passera moins de six mois en prison pour ses crimes.

Article traduit par Dr.Mo7og pour No Signal Found // Tous droits réservés

Callum Gerken, 27 ans, a tué le pauvre animal parce qu’il n’était pas encore propre et est allé aux toilettes sur son sol.
Le jeune chien, nommé shadow, a été impitoyablement battu par Gerken, qui a ensuite envoyé des messages troublants au propriétaire du chien.

À la suite des coups, Shadow a souffert d’une lacération au foie, d’une mâchoire cassée et de multiples côtes fracturées.

« Je l’ai juste battu d’un côté de la pièce à l’autre « , a dit Gerken dans un message texte au propriétaire.

« Je l’ai juste battu d’un côté de la pièce à l’autre. J’en ai rien à f. C’est ainsi que les choses se passeront pour moi. Elle ne recommencera pas parce qu’elle ne peut pas fing marcher, » dit-il dans un autre message.

Dans une interview au Oxford Mail, la propriétaire a dit que le chien était aimé de sa famille.

Le propriétaire, qui a demandé de garder l’anonymat, a dit : « J’étais là quand elle est née et je l’ai vue grandir et apprendre à marcher et à courir. Elle ne savait rien d’autre que l’amour. »

« Ils ne l’avaient eue que depuis cinq semaines et ils l’adoraient tous, et il est arrivé et l’a battue à mort « , dit-elle.

Lorsque la propriétaire a commencé à recevoir ces horribles messages texte, elle a immédiatement appelé la police.

Lorsque la police est arrivée sur les lieux, elle a trouvé le chien dans un état critique chez le suspect.

Man Gets 23 Weeks In Prison For Brutally Beating Puppy To Death 1

Gerken a d’abord nié les accusations portées contre lui, mais il a fini par plaider coupable aux accusations de « souffrances inutiles causées à un animal protégé » et d' »envoi de communications malveillantes ».

Le juge qui a condamné Gerken a dit : « Le chien est mort à cause de ce qui lui a été fait. Vous étiez déterminé à faire du mal et vous avez menacé de faire encore plus de mal au chien. Vous étiez en position de responsabilité. Tu as utilisé une pantoufle comme arme. Vous n’avez pas appelé ou emmené le chien chez le vétérinaire ou demandé conseil même si vous saviez qu’il était malade. »

Man Gets 23 Weeks In Prison For Brutally Beating Puppy To Death 2

En fin de compte, Gerken a été condamné à 23 semaines de prison et à payer 250 £ en dédommagement, ainsi que 1 000 £ en frais judiciaires. Il lui sera également interdit de posséder ou de garder des chiens pendant 10 ans.

Il n’est pas clair pourquoi le chien a été confié aux soins de Gerken ni quelle est sa relation avec le propriétaire de l’animal.

Le propriétaire pense que Gerken s’en est trop bien tiré.

« Je n’arrivais pas à croire qu’il n’avait que 23 semaines. Deux ans auraient été plus appropriés. Nous sommes tous dévastés. Nous ne pouvions pas dire aux enfants comment elle est morte, car ils auraient trop le cœur brisé. Nous n’avons pas l’impression que justice a été faite du tout « , a-t-elle dit.

Man Gets 23 Weeks In Prison For Brutally Beating Puppy To Death 3

La peine de Gerken était bien en deçà de la peine maximale pour son crime. La peine maximale qu’un juge peut infliger à une personne pour cruauté envers les animaux au Royaume-Uni est de 5 ans, et cette affaire semble certainement assez grave pour justifier au moins un an ou deux en prison.

Quiconque surveille un chiot doit s’attendre à ce qu’il ne soit pas complètement propre et doit être prêt à nettoyer les dégâts si cela se produit.

Il semble que Gerken soit un individu sérieusement perturbé s’il pense que le type de violence qu’il a infligé à ce pauvre animal était une façon acceptable de réagir.

Man Gets 23 Weeks In Prison For Brutally Beating Puppy To Death 4

Il ne fait aucun doute que Gerken est un danger pour les humains aussi bien, car il a été si rapide à s’en prendre à un pauvre chiot sans défense pour quelque chose d’aussi petit. De plus, les textes ont révélé un manque de remords qui semblait presque psychopathe.

Un homme qui a plaidé coupable à une accusation d’agression contre un chiot de 17 semaines du Labrador passera moins de six mois en prison pour ses crimes.

Callum Gerken, 27 ans, a tué le pauvre animal parce qu’il n’était pas encore propre et est allé aux toilettes sur son sol.
Le jeune chien, nommé shadow, a été impitoyablement battu par Gerken, qui a ensuite envoyé des messages troublants au propriétaire du chien.

À la suite des coups, Shadow a souffert d’une lacération au foie, d’une mâchoire cassée et de multiples côtes fracturées.

« Je l’ai juste battu d’un côté de la pièce à l’autre « , a dit Gerken dans un message texte au propriétaire.

« Je l’ai juste battu d’un côté de la pièce à l’autre. J’en ai rien à f. C’est ainsi que les choses se passeront pour moi. Elle ne recommencera pas parce qu’elle ne peut pas fing marcher, » dit-il dans un autre message.

Dans une interview au Oxford Mail, la propriétaire a dit que le chien était aimé de sa famille.

Le propriétaire, qui a demandé de garder l’anonymat, a dit : « J’étais là quand elle est née et je l’ai vue grandir et apprendre à marcher et à courir. Elle ne savait rien d’autre que l’amour. »

« Ils ne l’avaient eue que depuis cinq semaines et ils l’adoraient tous, et il est arrivé et l’a battue à mort « , dit-elle.

Lorsque la propriétaire a commencé à recevoir ces horribles messages texte, elle a immédiatement appelé la police.

Lorsque la police est arrivée sur les lieux, elle a trouvé le chien dans un état critique chez le suspect.

Gerken a d’abord nié les accusations portées contre lui, mais il a fini par plaider coupable aux accusations de « souffrances inutiles causées à un animal protégé » et d' »envoi de communications malveillantes ».

Le juge qui a condamné Gerken a dit : « Le chien est mort à cause de ce qui lui a été fait. Vous étiez déterminé à faire du mal et vous avez menacé de faire encore plus de mal au chien. Vous étiez en position de responsabilité. Tu as utilisé une pantoufle comme arme. Vous n’avez pas appelé ou emmené le chien chez le vétérinaire ou demandé conseil même si vous saviez qu’il était malade. »

En fin de compte, Gerken a été condamné à 23 semaines de prison et à payer 250 £ en dédommagement, ainsi que 1 000 £ en frais judiciaires. Il lui sera également interdit de posséder ou de garder des chiens pendant 10 ans.

Il n’est pas clair pourquoi le chien a été confié aux soins de Gerken ni quelle est sa relation avec le propriétaire de l’animal.

Le propriétaire pense que Gerken s’en est trop bien tiré.

« Je n’arrivais pas à croire qu’il n’avait que 23 semaines. Deux ans auraient été plus appropriés. Nous sommes tous dévastés. Nous ne pouvions pas dire aux enfants comment elle est morte, car ils auraient trop le cœur brisé. Nous n’avons pas l’impression que justice a été faite du tout « , a-t-elle dit.

La peine de Gerken était bien en deçà de la peine maximale pour son crime. La peine maximale qu’un juge peut infliger à une personne pour cruauté envers les animaux au Royaume-Uni est de 5 ans, et cette affaire semble certainement assez grave pour justifier au moins un an ou deux en prison.

Quiconque surveille un chiot doit s’attendre à ce qu’il ne soit pas complètement propre et doit être prêt à nettoyer les dégâts si cela se produit.

Il semble que Gerken soit un individu sérieusement perturbé s’il pense que le type de violence qu’il a infligé à ce pauvre animal était une façon acceptable de réagir.

Il ne fait aucun doute que Gerken est un danger pour les humains aussi bien, car il a été si rapide à s’en prendre à un pauvre chiot sans défense pour quelque chose d’aussi petit. De plus, les textes ont révélé un manque de remords qui semblait presque psychopathe.

Article traduit par Dr.Mo7og pour No Signal Found // Tous droits réservés

Source : ANONEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *