Un gendarme de 47 ans s’est suicidé à Cosne-Cours-sur-Loire -

Un gendarme de 47 ans s’est suicidé à Cosne-Cours-sur-Loire

Un gendarme âgé de 47 ans a mis fin à ses jours dans la Nièvre. Il a été retrouvé sans vie dans son logement de service.

C’est un nouveau décès tragique qui touche la gendarmerie nationale ce samedi. Un adjudant–chef adjoint au commandant de la brigade de recherches de Cosne-Cours-sur-Loire s’est suicidé. Il aurait utilisé son arme de service indique La Voix du Gendarme.

Le militaire était âgé de 47 ans et célibataire. Ses collègues l’ont retrouvé mort dans son habitation. « Tous ceux qui l’ont croisé dans son poste actuel ou lorsqu’il servait dans le Cher (18) se souviendront de son esprit de camaraderie et son professionnalisme », écrit l’association gendarmes et citoyens, dans un communiqué.

Il s’agirait du septième suicide dans les rangs de la gendarmerie nationale depuis le début de l’année. En début de semaine à Pau (Pyrénées-Atlantiques), un gendarme de 44 ans s’est lui aussi ôté la vie.

En cas de besoin, il est possible pour les gendarmes de s’adresser au réseau d’accompagnement psychologique de l’institution, mais également vers les assistants sociaux des groupements ou les représentants de la concertation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *