Un drapeau européen sous l’Arc de Triomphe: une première polémique pour débuter l’année en France -

Un drapeau européen sous l’Arc de Triomphe: une première polémique pour débuter l’année en France

La France a pris samedi pour six mois la présidence tournante de l’Union européenne avec un programme ambitieux. Mais une polémique fait déjà son apparition.

A minuit sonnante (23H GMT vendredi), la France a pris le relais de la Slovénie, qui présidait le Conseil de l’UE depuis le 1er juillet, et cèdera son tour au second semestre à la République tchèque.

Symbole de ce relais, la Tour Eiffel et l’Elysée se sont illuminés au même moment en bleu, couleur de l’Europe. Des dizaines d’autres monuments emblématiques le seront à travers tout l’Hexagone durant la première semaine de janvier.

Mais l’installation du drapeau européen sous l’Arc de Triomphe à Paris a aussi déclenché une polémique.

Les candidats d’extrême droite à la présidentielle, Marine Le Pen et Eric Zemmour, se sont dits «outrés» que le drapeau français ait été remplacé par celui de l’UE «au-dessus de la tombe du soldat inconnu».

«Le drapeau français sera évidemment réinstallé», a répliqué le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Clément Beaune, en dénonçant des «polémiques stériles».

Le Conseil de l’UE représente les intérêts des 27 Etats-membres face à la Commission et au Parlement européens. La présidence semestrielle convoque les réunions des ministres, fixe l’agenda et conduit les négociations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *