Un directeur emprisonné pour avoir diffusé des vidéos pédopornographiques sous l'emprise de cocaïne -

Un directeur emprisonné pour avoir diffusé des vidéos pédopornographiques sous l’emprise de cocaïne

Un directeur adjoint a été emprisonné pendant 28 mois pour avoir diffusé en direct des vidéos pédopornographiques alors qu’il était sous l’emprise de cocaïne et de méthamphétamine en cristaux.

Paul Newbury, 50 ans, utilise régulièrement la plateforme de vidéoconférence Zoom pour visionner, discuter et partager les images les plus graves de jeunes enfants victimes d’abus sexuels. Il a dit à un autre utilisateur qu’il s’intéressait à  » tous les âges « .

Russell Tyner, le procureur spécialisé du CPS a dit : « Certaines de ces vidéos présentaient des enfants très jeunes et vulnérables en détresse visible, que Newbury a ensuite largement partagés pour la satisfaction tordue de lui-même et des autres. Il a ajouté : « Le fait qu’il ait contribué à alimenter cette industrie tout en travaillant comme enseignant ne fait qu’ajouter au caractère grotesque et aggravé de l’infraction. »

Des agents infiltrés ont infiltré les bavardoirs en octobre 2017 et filmé le jeune homme de 50 ans assis nu sur son canapé, fumant de la drogue alors qu’il regardait une vidéo en direct d’une fillette d’environ huit ans victime d’abus, ont déclaré les procureurs à Southwark Crown Court.

Newbury était également membre de plusieurs groupes pédophiles fermés sur l’application de messagerie sécurisée Telegram, où il a discuté et échangé du matériel sur la maltraitance des enfants avec des centaines d’autres membres dans le monde entier, ont-ils ajouté.

Il invita ses compagnons pédophiles à se joindre à des groupes obscènes portant des noms tels que « Love Boys », en utilisant l’alias « north London ». Les enquêteurs de la National Crime Agency (NCA), plus tard liés à son domicile dans le nord de Londres.

Newbury a admis avoir recueilli 2 000 images et vidéos d’abus pédosexuels, allant de la catégorie A (la plus grave) à la catégorie C, et posséder des drogues de classe A.

Ses crimes ont eu lieu alors qu’il travaillait en tant que directeur adjoint, comme un directeur adjoint, à l’école Acland Burghley à Camden, au nord de Londres.

Rien n’indique qu’il ait eu des contacts sexuels avec des enfants et rien n’indique qu’il ait été renvoyé de l’école secondaire, qui l’a renvoyé en mars 2018.

Newbury a admis quatre chefs d’accusation pour avoir fait des images indécentes d’enfants, un pour avoir distribué des photographies indécentes d’enfants, deux pour possession de drogues de classe A, pour possession d’une image interdite, pour avoir montré une photographie indécente d’un enfant et pour possession d’une image pornographique extrême à une audition en mars.

Il a été emprisonné pendant deux ans et quatre mois jeudi.

Il devra également signer le registre des délinquants sexuels pendant 10 ans et obtenir une ordonnance de prévention des sévices sexuels.

Graham Ellis, directeur des opérations de la National Crime Agency (NCA), a déclaré que l’ampleur et la gravité de ce type d’infractions contre les enfants s’aggravaient.

Traduit par Dr.Mo7oG // Tous droits réservés

Source : NEWSPUNCH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *