Un adolescent maltraité est arrêté pour avoir tué un prêtre pédophile en lui enfonçant un crucifix dans la gorge

Le père Roger Matassoli a été retrouvé mort dans sa maison avec un crucifix dans la gorge.

Un jeune de 19 ans a été arrêté pour le meurtre par vengeance brutale d’un prêtre pédophile accusé d’avoir abusé de lui et d’au moins trois autres jeunes garçons. Le suspect, identifié uniquement comme Alexandre V., aurait tué et torturé le prêtre catholique Roger Matassoli, 91 ans, à son domicile d’Agnetz, dans l’Oise, dans le nord de la France, le 4 novembre.

Le jeune homme aurait enfoncé un crucifix dans la gorge du prêtre, provoquant son étouffement. Après son arrestation, le suspect a d’abord été conduit dans un établissement de santé mentale, où il est resté pendant près de deux mois jusqu’à ce qu’il soit officiellement inculpé cette semaine.

Alexandre a été arrêté par la police alors qu’il tentait de quitter les lieux et a été accusé de torture, de meurtre et de résistance à l’arrestation. Pendant les interrogatoires, il a dit aux enquêteurs qu’il n’avait aucun souvenir des événements, mais qu’il avait un motif clair pour commettre l’agression.

Alexandre était l’un des quatre jeunes garçons que Matassoli a été accusé d’avoir agressé sexuellement entre 1960 et 2000. Bien que les autorités soupçonnent qu’il y a beaucoup d’autres victimes qui ne se sont pas encore manifestées. En fait, l’agression remonte à si loin que le père d’Alexandre a également été victime de l’agression de Matassoli.

Selon le Sun, le grand-père d’Alexandre s’est suicidé lorsqu’il a appris que sa famille avait été victime d’abus. Il a également été rapporté qu’Alexandre a fait une tentative de suicide dans le passé. Selon un membre de la famille qui a parlé aux médias sous le couvert de l’anonymat, Alexandre a été ciblé entre six et quinze ans.

Malgré les accusations portées contre Matassoli, il était encore sur la liste de paie de l’église l’an dernier.

L’évêque de Beauvais, Jacques Benoit-Gonnin, a insisté sur le fait que M. Matassoli avait été retiré de ses fonctions officielles à l’église en 2009, lorsque les premières allégations contre lui ont commencé à faire surface, insistant sur le fait qu’il n’était resté sur la liste de paie qu’en raison d' » erreurs ecclésiastiques « .

 Roger Matassoli, who is suspected of sexually abusing dozens of youngsters, was allegedly murdered by one of his victims in northern France

Cependant, Matassoli a un passé d’abus et de comportements suspects qui remonte à bien plus loin que 2009. En fait, il a été déplacé entre différentes églises à divers moments de sa carrière en raison d’allégations d’abus. En 1967, Moatassoli a dû être déplacé du diocèse de Clermont en raison d’allégations d’abus, puis il a été déplacé du diocèse de Saint-André-Farivillers en 1984 pour la même raison. En 1984, une photo de lui nu a été trouvée par des membres de la communauté dans une décharge locale, mais à l’époque il a insisté sur le fait que c’était un innocent « souvenir de l’armée » qui avait été pris quand il avait 18 ans.

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

Source : By John Vibes | Creative Commons | TheMindUnleashed.com

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS