Twitter suspend plus de comptes Pro-Trump

Il semble que la Silicon Valley libérale ait choisi son camp en ce qui concerne les prochaines élections de 2020.
Lundi soir, Twitter a interdit un tas de comptes pro-Trump.

Les conservateurs affirment que cette décision prouve une fois de plus que les sites de médias sociaux libéraux comme Facebook et Twitter pratiquent la censure pour tenter de les faire taire.
Magaphobia’ qui a été créé par le commentateur conservateur Jack Posobiec pour « traquer la violence contre les partisans de Trump » était l’un des comptes qui a été suspendu.

Le récit @Magaphobia avait défini le mot comme « une peur irrationnelle et non fondée de Donald Trump ou de ses partisans » ou du sectarisme envers ceux qui ont voté pour lui.
La plateforme a également suspendu le compte @AOCPress créé par les conservateurs pour parodier la députée démocrate de première année Alexandria Ocasio-Cortez, en dépit du fait qu’elle avait apparemment suivi les règles de Twitter et se qualifiait de satire. L’homme qui dirigeait le compte de parodie, le conservateur juif Mike Morrison, qui tweetait personnellement à @OfficeofMike, a également vu son compte « suspendu pour toujours », selon l’activiste Courtney Holland.

Dans un e-mail au propriétaire du compte, Twitter a déclaré « vous ne pouvez pas vous inscrire ou de créer des comptes faux et trompeurs », conservateur site Web Human Events signalé.

Les conservateurs considèrent cette décision comme une preuve de plus que les sites de médias sociaux libéraux comme Facebook et Twitter se livrent à la censure dans le but de les réduire au silence. La semaine dernière, Facebook a interdit de façon permanente un certain nombre de voix conservatrices très en vue, citant de vagues politiques sur le discours haineux. Twitter a également été critiqué par le passé pour avoir  » banni l’ombre  » des personnalités républicaines de premier plan et pour avoir rendu leur profil plus difficile à trouver.

Les dernières interdictions ont même provoqué l’indignation de l’ancien maire de New York, Rudy Giuliani, qui a tweeté un lien l’appelant la dernière en date dans « Big Tech Election Interference ».

Traduit par Dr.Mo7oG (toute reprise de la traduction se doit de citer la source)

Source : NEWSPUNCH

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS