Trump parle d’un plan pour tuer 10 millions de personnes : effacer l’Afghanistan de la surface de la terre

« J’ai des projets pour l’Afghanistan qui, si je voulais gagner cette guerre, l’Afghanistan serait rayé de la surface de la Terre. »

Kaboul a réagi avec indignation et a exigé des éclaircissements mardi après que le président américain Donald Trump eut déclaré qu’il avait des plans militaires qui pourraient effacer l’Afghanistan de la surface de la terre, tuant des millions de personnes.

À la suite des remarques de M. Trump, le bureau du président afghan Ashraf Ghani a déclaré dans une déclaration que l’Afghanistan  » ne permettra jamais à une puissance étrangère de déterminer son destin « .

« Bien que le gouvernement afghan appuie les efforts déployés par les États-Unis pour assurer la paix en Afghanistan, il souligne que les chefs d’État étrangers ne peuvent déterminer le sort de l’Afghanistan en l’absence des dirigeants afghans, a indiqué le communiqué.

Les commentaires de M. Trump ont été formulés lors d’une réunion dans le bureau ovale, lundi, avec le premier ministre pakistanais Imran Khan.

« Nous ne menons pas une guerre « , a dit M. Trump au sujet du conflit dirigé par les États-Unis qui a duré près de 18 ans, la plus longue guerre de l’histoire américaine. « Si nous voulions faire la guerre en Afghanistan et la gagner, je pourrais gagner cette guerre en une semaine. Je ne veux pas tuer 10 millions de personnes. »

« J’ai des projets pour l’Afghanistan qui, si je voulais gagner cette guerre, l’Afghanistan serait rayé de la surface de la Terre. Il serait parti », a ajouté le président. « Ce serait fini, littéralement, en 10 jours. Et je ne veux pas faire ça, je ne veux pas prendre cette voie. »

L’opinion publique afghane a exprimé son dégoût à l’égard des remarques de M. Trump, qui sont arrivées alors que l’envoyé américain en Afghanistan, Zalmay Khalizad, arrivait au Moyen-Orient pour s’entretenir avec les taliban.

Shakib Noori, un entrepreneur basé à Kaboul, a déclaré à Reuters que les commentaires de Trump étaient « embarrassants et insultants pour tous les Afghans ».

L’auteur afghan-américain Khaled Hosseini a exprimé un sentiment similaire, qualifiant la déclaration de Trump d' »imprudente » et « épouvantable ».

Rahmatullah Nabil, ancien chef du renseignement afghan et candidat à la présidence, a claqué Trump sur Twitter.

« Votre message insultant à l’Afghanistan, écrit Nabil, est soit d’accepter la proposition de paix[du Pakistan], soit d’utiliser des armes nucléaires.

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal FOund // Tous droits réservés

SOurce : THEMINDUNLEASHED

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS