Trappes : Un homme de 66 ans tué à coups de couteau à la gorge par un inconnu, en pleine rue

La victime a reçu plusieurs coups de couteau au niveau de la gorge et du thorax. Elle n’a pas survécu à ses blessures. Un suspect de 45 ans qui souffre de troubles psychiatriques a été interpellé. Il aurait attaqué le sexagénaire soudainement, sans aucune raison.

Un homme âgé de 66 ans a été poignardé à de multiples reprises dans le parc des Bateleurs à Trappes (Yvelines) ce dimanche en début d’après-midi, alors qu’il se promenait. Évacué à l’hôpital Georges-Pompidou à Paris (XVe) en état d’urgence absolue, il est finalement décédé des suites de ses blessures quelques heures plus tard. Le tueur présumé a été interpellé rapidement après les faits. Cet homme âgé de 45 ans est connu pour souffrir de problèmes psychiatriques.

Il était environ 13 heures lorsqu’un sexagénaire a été victime d’une agression ultra-violente à l’arme blanche. L’homme se trouvait assis sur un petit muret dans le parc, en ce dimanche ensoleillé. L’agresseur est passé devant lui puis s’est assis un peu plus loin raconte 78actu. Soudain, il s’est levé, a sorti un couteau et a poignardé le sexagénaire à la gorge et au niveau du thorax, sous les yeux de plusieurs témoins impuissants. Il a ensuite pris la fuite. Les secours ont pris en charge la victime et ont stabilisé son état sur place, avant de la transférer à l’hôpital.

De nombreux autres délits

Les policiers ont dans le même temps retrouvé l’agresseur, originaire de la commune, tout comme sa victime. Il ne connaissait pas ce retraité et s’est vers une attaque « gratuite » que l’enquête s’oriente.

L’auteur présumé devait faire l’objet d’un examen de comportement ce lundi. Une expertise pourrait ensuite déterminer s’il peut être, ou pas, entièrement tenu responsable de son acte devant la justice. Des analyses toxicologique sont également en cours. Le parquet de Versailles a indiqué que le suspect avait déjà échappé à des poursuites suite à de nombreux délits, à cause de sa « santé mentale ». La police judiciaire de Versailles est en charge de cette enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *