TikTok est un aimant à pédophiles et n’est pas sûr pour les enfants, avertit un expert en cybersécurité

« TikTok a également reçu la plus grosse amende de l’histoire des États-Unis pour avoir recueilli des données sur les enfants et les avoir vendues », a révélé Susan McLean, ancienne spécialiste de la cybersécurité de la police de Victoria.

Si votre enfant utilise Tiktok, l’une des applications de partage de vidéos les plus populaires, il n’est peut-être pas en sécurité car beaucoup le considèrent comme un aimant à pédophiles. L’application chinoise, qui permet aux utilisateurs de créer et de partager de courtes vidéos, est apparue sur le devant de la scène au début de l’année 2018 après avoir atteint environ 45,8 millions d’utilisateurs.

Grâce à son interface exclusivement vidéo, contrairement à Facebook et Twitter, elle a gagné en popularité auprès des enfants, en particulier ceux de moins de 16 ans.

L’application, qui a dépassé la popularité de Snapchat, exige qu’une personne soit âgée de 13 ans ou plus pour s’inscrire à un compte. Cela expose les jeunes et impressifs enfants à des prédateurs qui peuvent voir leurs photos et les contacter, sauf si le compte est privé.

Répondant aux craintes croissantes concernant sa confidentialité, Susan McLean, ancienne spécialiste de la cybersécurité de la police de Victoria, a déclaré : « TikTok n’est pas une application sûre et il y a beaucoup d’inquiétudes, dont la moindre n’est pas l’intimidation et la préparation par les prédateurs.

S’adressant au Daily Mail Australia, elle a également averti que « toute application qui permet la communication peut être utilisée par des prédateurs ». Une enquête récente menée par BBC News a révélé que TikTok n’avait pas réussi à supprimer les comptes de personnes envoyant des messages sexuels à des adolescents et à des enfants.

Il est alarmant de constater à quel point les médias sociaux sont plus accessibles aux enfants pédophiles. Rien n’est fait à ce sujet, si ce n’est la censure pour avoir eu une mauvaise pensée ? C’est certain.

Grâce à cette enquête de trois mois, la chaîne a pu recueillir des centaines de commentaires sexuels publiés sur des vidéos mises en ligne par des adolescents et des enfants. Bien que l’entreprise ait réussi à supprimer la plupart de ces commentaires peu recommandables, elle n’a pas réussi à suspendre les comptes des utilisateurs qui les avaient publiés au départ, allant ainsi directement à l’encontre des propres règles de TikTok en matière de contenu sexuel destiné aux enfants.

« TikTok n’a pas les mêmes sessions de sécurité que certaines des applications les plus connues et ne supprime pas systématiquement les comptes qui ont été signalés comme étant potentiellement un prédateur », a expliqué M. McLean.

« Les pédophiles aiment regarder les enfants chanter et danser afin de pouvoir prendre les vidéos et les partager », a-t-elle poursuivi. « La collecte de données est une préoccupation majeure et si le gouvernement est inquiet, ce n’est pas un endroit pour les enfants ».

Si le site web de TikTok explique comment les parents ont la possibilité de définir le profil de leur enfant comme privé, il admet également que « même avec un compte privé, les informations du profil – y compris la photo du profil, le nom d’utilisateur et la biographie – seront visibles par tous les utilisateurs ». Il a également exhorté les parents à « conseiller » à leurs enfants de ne pas divulguer d’informations sensibles telles que l’âge, l’adresse ou le numéro de téléphone sur le site web.

La demande craint également d’accroître l’ampleur des brimades par le biais de sa plateforme et Kids Helpline a révélé qu’elle avait reçu des rapports de ses conseillers concernés à ce sujet. Dans l’un de ces cas, un enfant est tombé sur une vidéo publiée par une fille à l’école, où elle a été entendue dire qu’elle devait « mourir dans un trou ».

En outre, il existe de nombreuses préoccupations concernant la vie privée et les données utilisées par l’entreprise. « Les gouvernements américain et australien ont dit aux soldats en service qu’ils ne devaient pas l’utiliser pour des raisons de sécurité », a révélé Mme McLean. « TikTok a également reçu la plus grosse amende de l’histoire des États-Unis pour avoir collecté des données sur des enfants et les avoir vendues ».

Défendant sa politique de confidentialité, un porte-parole de TikTok a déclaré,

« TikTok est une application destinée aux utilisateurs de 13 ans et plus, et nous lui avons attribué une note de 12+ sur l’App Store afin que les parents puissent simplement la bloquer sur le téléphone de leur enfant en utilisant des contrôles basés sur l’appareil. Dans notre Centre de sécurité, nous proposons une bibliothèque de ressources éducatives pour les adolescents et leurs familles, notamment des vidéos éducatives sur la sécurité et une série de blogs sur la sécurité.

« En tant que l’une des nombreuses applications destinées aux adolescents, nous encourageons les parents à surveiller le compte de leur adolescent, à examiner et à ajuster leurs paramètres de confidentialité, à les aider à signaler tout comportement inapproprié et à avoir un dialogue ouvert avec leurs adolescents sur la manière d’être responsable et sûr dans toutes les activités en ligne ».

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

Source : HUMANSAREFREE

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS