« Mon mari est en danger de mort » : La cour d’appel de Paris refuse la demande de remise en liberté de Balkany

La justice craint toujours que Patrick Balkany ne prenne la poudre d’escampette. La cour d’appel de Paris a rejeté, ce lundi, la troisième demande de mise en liberté du maire (LR) de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). « La détention reste l’unique moyen de maintenir Patrick Balkany à la disposition de la justice », a justifié la présidente de la chambre en lisant un court extrait de la décision.

Lire la suite
RSS