«Un plan contre l’islam serait une faute profonde» déclare Emmanuel Macron

« Notre ennemi est le séparatisme », mais « faire un plan contre l’islam serait une faute profonde », a déclaré mardi Emmanuel Macron à la fin d’un déplacement à Mulhouse consacré à la lutte contre le « séparatisme islamiste » et la radicalisation.

Lire la suite
RSS