En pleine pandémie, le CHRU de Nancy se voit forcer de supprimer 598 postes et 174 lits d’ici 2025

Christophe Lannelongue estime qu’il n’y a “pas de raison de remettre en cause”, avec l’épidémie de Covid-19, le plan d’économies prévu au CHRU de Nancy, prévoyant la suppression de 174 lits et 598 postes en cinq ans.

Lire la suite