Siri enregistre « régulièrement » vos rapports sexuels, puis les envoient aux entrepreneurs d’Apple pour leur « contrôle de qualité ».

Devrait-il s’agir d’une surprise ? Et pourtant, les détails sont choquants et scandaleux. Un dénonciateur travaillant pour Apple a révélé au Guardian que sa populaire assistante virtuelle Siri, maintenant dans des millions de foyers, enregistre « régulièrement » les rapports sexuels et capture d’autres moments « innombrables » invasifs qu’elle envoie rapidement aux entrepreneurs Apple pour leur « contrôle qualité » :

Siri Listens Having Sex

Les entrepreneurs Apple entendent régulièrement des informations médicales confidentielles, des affaires de drogue et des enregistrements de couples ayant des rapports sexuels, dans le cadre de leur travail de contrôle de la qualité, ou « gradation », a appris le Guardian, l’assistant vocal Siri de l’entreprise.

Nous soulignons depuis longtemps que selon les conditions d’utilisation d’Alexa d’Amazon, la société collecte et stocke la plupart de ce que vous dites à Alexa (ou peut-être ce que vous gémissez) – y compris la géolocalisation du produit ainsi que vos instructions vocales.

Cependant, ce qui n’est pas divulgué ou du moins pas bien connu jusqu’à présent, c’est qu’une « petite proportion » de tous les enregistrements Siri de ce que les consommateurs pensaient être des réglages privés sont en fait transmis aux entrepreneurs Apple à travers le monde, selon le nouveau rapport. C’est supposément pour s’assurer que Siri répond correctement et peut continuer à distinguer la dictée. Apple dit, selon The Guardian, les données « sont utilisées pour aider Siri et la dictée… à mieux vous comprendre et à reconnaître ce que vous dites ».

Siri's Apple

Mais un initié anonyme de la compagnie et dénonciateur l’a dit au Guardian : « Il y a eu d’innombrables cas d’enregistrements de discussions privées entre médecins et patients, de transactions commerciales, de transactions apparemment criminelles, de rencontres sexuelles, etc. Ces enregistrements sont accompagnés des données de l’utilisateur indiquant l’emplacement, les coordonnées et les données de l’application. »

Une petite partie des demandes de Siri sont analysées pour améliorer Siri et la dictée. Les demandes des utilisateurs ne sont pas associées à l’identifiant Apple de l’utilisateur. Les réponses de Siri sont analysées dans des installations sécurisées et tous les évaluateurs sont tenus de respecter les strictes exigences de confidentialité d’Apple.

Faites-nous confiance, Apple semble dire. Selon le rapport, la plupart des données qui peuvent être considérées comme sensibles sont capturées par ce qu’on appelle des activations accidentelles par des « mots déclencheurs », avec les taux les plus élevés de ce type d’événements via les enceintes intelligentes Apple Watch et HomePod.

« La fréquence des déclenchements accidentels est incroyablement élevée « , explique le dénonciateur de la compagnie. « La montre peut enregistrer des bribes de 30 secondes, pas si longues que ça, mais vous pouvez vous faire une bonne idée de ce qui se passe. »

L’initié poursuit :  » Vous pouvez certainement entendre un médecin et un patient parler des antécédents médicaux de ce dernier. Ou vous entendriez quelqu’un, peut-être avec le bruit de fond d’un moteur de voiture – vous ne pouvez pas dire avec certitude, mais c’est un trafic de drogue… vous pouvez certainement l’entendre arriver. Et on entendait des gens se livrer à des actes sexuels qui sont accidentellement enregistrés sur la nacelle ou la montre. »

Ce qui est encore moins réconfortant, c’est le nombre de personnes à travers le monde qui ont accès à ces moments d’intimité : « Il n’y a pas beaucoup d’examen minutieux des personnes qui y travaillent, et la quantité de données que nous sommes libres de consulter semble assez large « , a poursuivi l’entrepreneur. « Il ne serait pas difficile d’identifier la personne que vous écoutez, surtout avec des déclencheurs accidentels – adresses, noms et ainsi de suite. »

« Apple sous-traite, il y a un chiffre d’affaires élevé. Ce n’est pas comme si on encourageait les gens à tenir compte de la vie privée des gens, ou même à en tenir compte. S’il y avait quelqu’un avec de mauvaises intentions, il ne serait pas difficile d’identifier[les gens sur les enregistrements] ».

Les preuves ne cessent de s’accumuler : Siri est le rêve d’un maître-chanteur… ou d’une agence d’espionnage, ou d’un voyeur, ou d’un adversaire politique, ou simplement d’un pervers.

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

Source : THEMINDUNLEASHED

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook
YOUTUBE
YOUTUBE
vk