Sex education: un guide «halal» explique à la femme musulmane comment être blanche comme neige et coquine au lit -

Sex education: un guide «halal» explique à la femme musulmane comment être blanche comme neige et coquine au lit

Même à un mince 65 pages, le Manuel du sexe de Muslimah : Un guide halal du sexe très complet. Ce manuel, destiné aux femmes musulmanes à la recherche d’une vie amoureuse satisfaisante, commence par des leçons de base sur les baisers, l’envoi de sextos et l’importance des préliminaires.

Ensuite viennent des chapitres sur les positions sexuelles, le sexe sous la douche, le bondage et le masochisme.

« C’est la meilleure façon de varier sa vie sexuelle », a déclaré l’auteur, qui écrit sous le pseudonyme de Umm Muladhat.

Le manuel du sexe de Muslimah, publié indépendamment à la mi-juillet, a été décrit de diverses manières comme révolutionnaire et comme une étape bienvenue. Il démolit le mythe, défendu comme une croyance islamique, selon lequel un musulman pur ne peut pas être sale au lit, tout en donnant des conseils francs. Il contient également le message selon lequel les femmes musulmanes devraient avoir une vie sexuelle épanouie.

« Vous pouvez être pure comme la neige et être encore sale au lit », dit le manuel. « Ce qui est amusant (et triste), c’est que de nombreux jeunes musulmans pensent que les sœurs pratiquantes, qui portent le masjid, le hijab/niqab, ont une vie sexuelle terne et ne s’aventurent jamais en dehors de la vanille.

C’est un ami récemment marié qui a motivé Muladhat, un musulman pratiquant, à écrire. L’amie a protesté que, bien qu’elle sache comment faire l’amour, elle ne connaissait pas vraiment le sexe. Elle ne savait pas ce que son mari aimait. Et, plus important encore, elle ne savait pas ce qu’elle aimait.

Ce fut le début des ateliers improvisés de Muladhat. Tout ce qu’elle avait appris au cours de son mariage, elle l’a enseigné à son amie, « espérant ardemment que cela l’aiderait dans sa vie conjugale ». Un mois plus tard, lorsqu’ils se sont retrouvés, son amie était rayonnante. Muladhat a été raconté : « S’il te plaît, écris ceci et partage-le avec d’autres filles musulmanes. Personne n’enseigne cela. Nous sommes jetées dans le mariage et ne connaissons que le fiqh (les lois enseignées selon le Coran) et la biologie ».

C’est donc ce qu’elle a fait.

Le manuel détaille une myriade de façons d’engager un partenaire, et énumère une centaine de positions – cowgirl, cowgirl inversée, furlong final, Amazon, entre autres. « Certains couples ne vont jamais au-delà de la position de missionnaire. Si c’est ce que vous aimez tous les deux, c’est parfait ! Cependant, tous les couples ne veulent pas rester vanille à chaque fois. »

Selon Muladhat, les relations sexuelles halal ont quelques règles clés : éviter les relations anales, les relations sexuelles avec pénétration pendant les menstruations et les relations sexuelles hors mariage. La pornographie est également interdite – « la pornographie est un mensonge », écrit-elle, « la pornographie est l’une des pires façons d’apprendre le sexe ».

Muladhat a grandi dans une famille musulmane pratiquante, mais on ne lui a jamais appris à être coupable de sexe. « Elle n’a jamais été présentée comme quelque chose de sale, ni comme quelque chose dont je devrais avoir honte », a-t-elle déclaré dans un entretien par e-mail avec Scroll.in. « L’Islam ne critique pas le sexe, ne le considère pas comme sale, et ne culpabilise pas les femmes. On m’a appris que le sexe est quelque chose qui se passe entre un mari et sa femme. En dehors du mariage, oui, une personne devrait se sentir coupable de s’y adonner. Mais à l’intérieur du mariage, c’est quelque chose dont on peut profiter ».

Muladhat et son mari ont également fait des expériences dans la chambre à coucher. « Alhamdulillah, mon mari et moi avons toujours eu une bonne communication », dit-elle. Les livres chrétiens sur le sexe et l’intimité sont leur source d’inspiration pour les nouvelles idées car, contrairement aux guides grand public, ils ne contiennent pas d’images explicites.

Depuis la publication de The Muslimah Sex Manual, Muladhat a reçu quelques commentaires de colère. Les critiques, peu nombreuses, affirment que le livre fétichise les femmes musulmanes et encourage la promiscuité. Muladhat s’y attendait, c’est pourquoi elle a choisi de publier sous un nom de plume. « Je ne voulais pas être associée pour toujours au livre, de sorte que si un futur employeur cherchait mon nom sur Google, il trouverait ce livre. Mon mari sait que je suis l’auteur du livre et m’a aidée à le réviser. Mes amis ne sont pas au courant et j’ai l’intention de le garder ainsi ».
Le prochain projet

Les quelques critiques mises à part, la réaction au livre a été extrêmement positive. Dans une interview accordée au Guardian, Shaista Gohir, présidente du réseau d’assistance téléphonique des femmes musulmanes (Royaume-Uni), a déclaré « Je suis tout à fait pour les femmes qui parlent de sexe. Pourquoi ne le seraient-elles pas ? Parler de sexe dans l’Islam n’est pas nouveau, et d’anciens universitaires ont souligné l’importance du plaisir sexuel pour les femmes, ce qui inclut des conseils pour les hommes afin que cela se produise ».

Muladhat a déclaré au Huffington Post qu’elle avait reçu une lettre d’un dirigeant musulman qui prévoit de distribuer des exemplaires de son livre aux couples qui suivent une consultation prénuptiale à sa mosquée. « Il a spécifiquement mentionné qu’il ressentait depuis longtemps le besoin d’un livre qui parlerait franchement du sexe dans le mariage sans être ni plus ni moins explicite au point de frôler le profane ou d’être si fade qu’il en devienne inutile. Sa seule critique était qu’il voulait savoir pourquoi le livre était uniquement axé sur les femmes musulmanes et non sur les hommes musulmans ».

Muladhat ne prévoit pas de décevoir. Son prochain projet est un livre destiné aux hommes. « Je pense que ce sera en fait plus facile que le manuel de Muslimah car j’ai la perspective supplémentaire d’être une femme et donc de savoir ce que mon mari fait qui fonctionne. Il jouera évidemment un rôle plus important dans l’écriture du livre que dans celle du livre actuel ».

Traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found

Source : QZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *