Sète : des interrogations sur les raisons du décès d'un jeune primo-vacciné -

Sète : des interrogations sur les raisons du décès d’un jeune primo-vacciné

Neuf heures après avoir reçu une injection de Pfizer, un jeune de 22 ans est décédé. Une mort que son père attribue à la vaccination alors que des sources médicales concordantes l’associent à une allergie alimentaire grave.

Lundi 26 juillet, un Sétois de 22 ans est décédé vers 23 h. Une mort tragique attribuée, par le père du jeune adulte, à la première dose de Pfizer que ce dernier avait reçu, à 14 h, au centre de vaccination de Sète.

À une très probable allergie alimentaire grave, par des sources médicales concordantes, proches du dossier.  Nous partageons la peine et la douleur de la famille À noter que…

Lire la suite sur MIDILIBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *