Scandale de la chasseuse qui a tué une girafe noire: «Avec la peau, j’ai fait un étui pour mon fusil» -

Scandale de la chasseuse qui a tué une girafe noire: «Avec la peau, j’ai fait un étui pour mon fusil»

Il y a quelques mois, cette Américaine avait déjà fait scandale en posant à côté d’une girafe noire morte qu’elle venait de tuer. Mais ces derniers jours, elle est apparue dans un débat télévisé dans lequel elle faisait l’éloge de la chasse et se disait très fière d’être une chasseuse. Elle a aussi montré ce qu’elle avait fait de la peau de la girafe qu’elle avait tuée : un étui pour son fusil et des oreillers.

Source
: The Sun

Source : The Sun

Cette Américaine de 38 ans, Tess Thompson Talley, s’était déjà fait remarquer en posant avec l’animal qu’elle venait de tuer, une rare girafe noire. Elle vient de récidiver sur la chaîne CBS en expliquant que ses voyages de chasse aidaient en fait le monde animal, plutôt que de lui nuire. Elle déclarait : « Nous préservons, nous gérons des troupeaux, nous gérons la faune ». Et d’ajouter : « Je suis fière d’être une chasseuse, et je suis fière de chasser, et je suis fier d’avoir tué cette girafe ».

Elle a aussi profité de l’audience qui lui était faite pour dire ce qu’elle avait fait de la peau de la girafe. Elle l’a utilisée pour confectionner l’étui dans lequel elle place son fusil. « C’est une partie de la girafe noire que j’ai abattue, quelque chose que je pourrai emporter avec moi, et que je pourrai emporter sur mes parties de chasse ».

Une militante de la cause animale a réagi sur Twitter en traitant Tess Thompson Talley de « meurtrière dégoûtante, vile, amorale, sans cœur et égoïste ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS