«Satan et un virus ne nous arrêteront pas». L’église de Louisiane attend 2000 personnes pour le service de Pâques malgré le coronavirus

Alors que de nombreuses églises à travers le pays prévoient de tenir leur service de Pâques ce dimanche via internet, un pasteur de Louisiane dit que son église près de Baton Rouge attend une foule de 2 000 personnes ou plus, malgré les conseils fédéraux sur les coronavirus qui conseillent la distanciation sociale.

« Satan et un virus ne nous arrêteront pas », a déclaré le révérend Tony Spell à Reuters. « Dieu nous protégera de tout mal et de toute maladie. Nous n’avons pas peur. Nous sommes appelés par Dieu à nous dresser contre l’Antéchrist qui se glisse dans les frontières de l’Amérique. Nous répandrons l’Evangile ».
Le sort a attiré l’attention ces derniers jours pour avoir insisté sur la nécessité d’organiser des services en personne, car la pandémie de coronavirus a fait plus de 14 700 morts aux États-Unis et le nombre de cas a atteint 431 000 dans tout le pays.

« Comme tout fanatique ou comme toute personne purement religieuse, la mort leur apparaît comme un ami bienvenu. Les vrais chrétiens n’ont rien contre la mort. Ils ont peur de vivre dans la peur », a déclaré M. Spell à TMZ lors d’une interview cette semaine.

Spell a été arrêté le 31 mars et accusé de six délits pour avoir violé un décret du gouvernement John Bel Edwards (D) interdisant les rassemblements de plus de 50 personnes. Le chef de la police de Central, La., Roger Corcoran, a déclaré que la décision de Spell de continuer les services en personne était « imprudente et irresponsable ».

Son arrestation a eu lieu juste un jour après que le pasteur de la méga-église de Floride Rodney Howard-Browne ait également été arrêté pour avoir tenu des services dans son église, la River at Tampa Bay, au milieu de l’épidémie de COVID-19.

Le président Trump et le vice-président Pence ont tous deux reconnu que, même si ce n’est pas la même chose que d’y aller en personne, ils assisteront tous deux à des services de Pâques virtuels cette année et ont encouragé d’autres Américains à faire de même.

Les fonctionnaires fédéraux conseillent aux gens de ne pas se rassembler en grands groupes, de garder leurs distances, de se laver les mains et, si possible, d’éviter de quitter leur domicile. Les experts de la santé conseillent également de porter des masques en tissu lorsque cela est possible.

Traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found

Source : THEHILL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *