Sarkozy est « furieux » et « consterné » après la défaite aux européennes

Si l’ancien président des Républicains est resté muet depuis l’échec aux élections européennes, il n’en pense pas moins affirment plusieurs médias. 

/ AFP / JEAN-SEBASTIEN EVRARD

Depuis la défaite aux élections européennes, Les Républicains (LR) sont en crise. De nombreuses voix s’élèvent à droite pour remettre en cause la ligne politique ou la direction de Laurent Wauquiez. Le président du Sénat Gérard Larcher a initié une « démarche » pour « reconstruire un projet qui rassemble la droite et le centre », des jeunes députés ont appelé jeudi à la création d’un « Comité du renouvellement » et des élus parisiens envisagent de créer un nouveau groupe au conseil de Paris. 

S’il garde le silence, Nicolas Sarkozy a également son avis sur la question. Consulté de toutes parts, l’ancien président est « furieux » et « consterné » par l’échec du parti qu’il a quitté il y a deux ans, après sa défaite à la primaire de la droite, rapporte vendredi 31 mai BFMTV. « Il n’y a plus de droite en France », aurait-il déclaré. Des propos également rapportés par Paris Match en début de semaine. 

Selon Le Parisien, l’ancien président de La République, qui n’avait pas apporté publiquement son soutien à la tête de liste François-Xavier Bellamy, estime qu' »il est urgent de tout changer ».

Selon Le Journal du Dimanche et BFMTV, Nicolas Sarkozy doit déjeuner avec Laurent Wauquiez mercredi 5 juin. La rencontre se tiendra au lendemain de la réunion organisée à l’initiative de Gérard Larcher. 

Source : ORANGEACTU

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS