Rockefellers aurait financé l'initiative eugénique pour stériliser 15 millions d'Américains -

Rockefellers aurait financé l’initiative eugénique pour stériliser 15 millions d’Américains

Certaines personnes ont encore l’impression que la Fondation Rockefeller est une fondation à vocation philanthropique : aider les gens et sauver des vies.

En réalité, les Rockefeller sont, depuis plus d’un siècle, l’un des principaux bailleurs de fonds et moteurs de l’eugénisme et du programme de dépeuplement.

Jetez un coup d’œil à ces coupures de journaux de 1915 que nous avons trouvées lors de nos recherches. Le premier est tiré du Salem Daily Capital Journal imprimé le jeudi 4 novembre 1915.

L’article, « Rockefeller, Jr, On Eugenic Problems », parle d’une pièce produite par les Rockefeller et intitulée « The Unborn ». Jr. dit :
« Pour la première fois dans l’histoire dramatique, le problème complexe de la limitation de la progéniture indésirable, qui a retenu l’attention d’eugénistes et de sociologues réfléchis du monde entier, est traité sur scène dans une pièce que nous devons produire. Le droit de l’enfant d’être bien né et le droit de la femme d’en décider sont des problèmes dont la société ne peut plus ignorer la solution. »

Rockefeller Eguenics

C’est ce à quoi ressemblait la propagande avant la télévision – les Rockefeller finançant une pièce de théâtre poussant un programme de dépeuplement eugénique remontant jusqu’en 1915 !

Rockefeller Family Killed 15 Million Americans

Mais attendez…. À première vue, cela ressemble à la contraception moderne et au droit des femmes de choisir, n’est-ce pas ? (Deux choses dont les Rockefeller sont aussi les grands bailleurs de fonds et les moteurs depuis des décennies). Eh bien, ça ne l’est pas.

Les mots clés ici sont « indésirable », ce qui dans ce vieux contexte signifie quelque chose de très différent, et « bien né » – le droit de l’enfant d’être « bien né ».

Quelques mois plus tôt, les Rockefeller apparaissent également dans de nombreux articles sur une nouvelle entreprise d’eugénisme imprimés dans des journaux à travers le pays comme celui-ci dans The Washington Herald le 3 septembre 1915.

Celui-ci traite de l’entreprise conjointe d’eugénisme entre Mme E.H. Harriman (mère du futur homme d’État et membre de la société secrète Skull & Bones Averill Harriman), John D. Rockefeller, Andrew Carnegie et le scientifique Alexander Graham Bell, le type qui inventa le téléphone et qui était apparemment un grand eugéniste.

(Par ailleurs, l’information concernant le fait que Bell ait ou non développé le téléphone tout en travaillant à trouver un moyen de contacter directement Satan n’a pas été incluse dans cet article particulier).

Apparemment, John D. and Co. donnait une « aide financière libérale » (lire : millions) pour financer une « gigantesque entreprise eugénique… pour savoir ce qui se passait avec l’espèce humaine » depuis quatre ans et qui s’est terminée par l’annonce dans cet article d’une campagne lancée « pour la stérilisation de 15.000.000 d’Américains ».

Les études d’eugénisme avaient été « menées discrètement » pendant près d’une demi-décennie, non seulement à Cold Springs Harbor, mais « par des travailleurs de terrain dans le monde entier ».

L’article se termine par,

« L’organisation, après ses quatre années de travail dans ce pays et en Europe, est arrivée à la conclusion que la stérilisation des défectueux était le plus grand travail pour eux. Les statistiques recueillies révèlent le fait étonnant que 10 pour cent de la population actuelle des États-Unis sont défectueux, qui doivent être effacés en tant que reproducteurs de la vie humaine. »

Par « indésirables » ou « défectueux », on entend aussi bien les personnes qui ont commis des crimes que celles qui consomment souvent de l’alcool, celles qui sont considérées comme faibles d’esprit, handicapées physiques ou malades et même les personnes appauvries ou simplement considérées comme étant de mauvaise qualité.

Les enfants nés de tels parents n’étaient pas considérés comme « bien nés ».

Sous le prétexte de « réparer » la race humaine, ces élites se sont réunies et ont financé une campagne massive de stérilisation permanente de 10 % de l’Amérique.

Les mêmes barons de l’élite des voleurs qui avaient consolidé et monopolisé les industries pétrolière, ferroviaire, sidérurgique et bancaire ont pris l’initiative de faire pression pour que des lois restreignent le droit des gens d’avoir des enfants, tout en se vantant, ainsi que leurs amis de sang bleu, d’être les groupes qui devraient le plus possible reproduire.

Pendant la période qui a précédé la Seconde Guerre mondiale, des lois eugéniques ont été adoptées dans 27 États, ce qui a permis la stérilisation forcée de dizaines de milliers d’Américains.

Maintenant, vous savez quel genre d’élite puissante (à l’époque-) millionnaire était derrière ces lois.

Comme nous l’avons déjà dit :

Après la Seconde Guerre mondiale, l’eugénisme a été rebaptisé pour refléter ses associations avec les nazis et a émergé, pour ainsi dire, sous la forme de sujets de politique sociale tels que le  » contrôle de la population « , la  » planification familiale « , l' » avortement / planning familial « , les soins médicaux, divers types de génétique, même entre des programmes tels que le réchauffement planétaire / changement climatique – qui conduit à des arguments sur la réduction du fardeau de la surpopulation pour le monde « .

Plus tard, les projets financés par la Fondation Rockefeller comprenaient tout, de Margaret Sanger et Planned Parenthood à un vaccin anti-fertilité, entre autres. Ces gens ont dépensé des millions à l’époque et ont continué à le faire tout au long des décennies.

Croyez-vous vraiment que les motifs de l’argent ont changé ?

Le but ultime – le contrôle total de la société et le dépeuplement – n’a jamais changé, peu importe comment ils l’appellent aujourd’hui ou comment ils essaient de le présenter sous un jour positif.

Même à une époque où l’eugénisme était en vogue, tout le monde n’était pas d’accord pour cibler les plus pauvres et les plus vulnérables de la société dans un monde géré par la richesse Rockefeller. Dans l’édition du 8 octobre 1915 du Day Book, R.F. Paine en a fait la démonstration :

The Day Book Rf Paine

PAR OÙ COMMENCER ?!

Les millions de Mme Harriman, relique du grand « promoteur » du chemin de fer, assistée par d’autres millions de Rockefeller et Carnegie, vont se consacrer à la stérilisation de plusieurs centaines de milliers de « défectueux » américains par an, en eugénisme.

Il est vrai que nous ne savons pas encore tout ce que les millions de notre ploutocratie peuvent faire aux gens ordinaires.

Nous voyons que nos ploutocrates riches peuvent posséder les gouvernements d’États entiers, outrepasser les constitutions, maintenir des armées privées pour abattre des hommes, des femmes et des enfants et faire condamner des hommes innocents à la prison à vie pour meurtre ou pour des crimes mineurs.

Et si nous nous soumettons à de telles choses, nous ne devrions pas être surpris qu’ils s’engagent à stériliser tous ceux qui leur sont odieux.

Bien sûr, la proposition exige beaucoup de ceux qui sont déclarés « défectueux ».

Les vieux Spartiates, avec la guerre toujours en vue, détruisaient, à la naissance, les garçons nés avec une faiblesse physique décidée.

Certains de nos eugénistes d’aujourd’hui vont plus loin et maudissent des enfants avant leur naissance parce que leurs parents ont des tendances criminelles. Puis nous avons des « défectuosités » eugéniques chez les fous et les malades incurables….

Mais n’y a-t-il pas une autre sorte de  » défectueux « , qui est tout aussi dangereux que n’importe quel autre, mais que la discussion néglige généralement, en particulier les discussions des pathologistes sénile, des pathologistes salués depuis longtemps et des professeurs d’université aux longues oreilles impliqués dans le plan Harriman – Rockefeller pour stériliser ?

Un garçon est né pour des millions de personnes. Soit il ne travaille pas, n’est pas utile, ne contribue pas au bonheur humain, est tout à fait un parasite, soit il travaille à ajouter à ses millions, avec la cupidité brutale et insensée de plus en plus qui a causé l’accumulation des millions hérités.

Pourquoi n’est-ce pas le plus dangereux de tous les  » défectueux  » ? Pourquoi la prévention d’une telle progéniture n’est-elle pas le premier devoir de l’eugénisme ?

De tels  » défectueux  » attaquent directement les droits, les libertés, le bonheur, la vie de millions de personnes.

Tu parles d’hériter de tendances criminelles ! S’il y a un cas plus grave que celui de l’héritage de la criminalité de Standard Oil, comme en témoigne le massacre de mères et de leurs bébés à Ludlow ?

Stérilisation de centaines de milliers de masses, par les Harrimans et les Rockefeller ? Essayons d’abord les « défectueux » des fils d’Harriman et Rockefeller !

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal FOund // Tous droits réservés

By Aaron & Melissa Dykes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *