Région parisienne : Gaëlle fait une découverte dégoûtante dans son cheeseburger chez Mcdo -

Région parisienne : Gaëlle fait une découverte dégoûtante dans son cheeseburger chez Mcdo

Dimanche, dans son cheeseburger, Gaëlle a fait une découverte dégoûtante, dans un McDonald’s près de Paris.

Gaëlle stupéfaite par une découverte dégoûtante dans son cheeseburger au McDonald’s: «Il n’y avait pas de sang mais…» (photo)

DR

Dimanche, à Saint-Germain-lès-Corbeil, en région parisienne, Gaëlle a fait une découverte dégoûtante. Prise d’une envie de burgers avec sa famille, elle s’est rendue chez McDonald’s, et a commandé 6 cheeseburgers, rapporte Le Parisien. Les cinq premiers engloutis par ses parents et son compagnon, cette cliente très occasionnelle a été stupéfaite par ce qu’elle a trouvé dans le sixième, collé au papier emballant son « sandwich ». « Il n’y avait pas de sang mais… une auréole rosée », a-t-elle décrit.

« Cela signifie que ça a été le premier burger mis dans le sac. On surveille notre état de santé, raconte la femme de 39 ans. Cela veut aussi dire qu’il y a quelqu’un en cuisine qui est blessé et qui travaille sans gant. Je pensais vraiment qu’ils étaient plus sérieux sur les questions d’hygiène. Je veux qu’ils me remboursent mais, surtout, qu’ils fassent une note pour rappeler les règles ». Gaëlle n’a évidemment pas consommé ce cheeseburger, et a demandé le remboursement.

Si le restaurant McDonald’s en question n’a pas souhaité s’exprimer auprès du journal Le Parisien, on lui a remboursé le prix du burger (2,05 euros) et affirmé qu’une enquête a été menée en cuisine, pour connaître l’origine de l’incident.

« La direction du restaurant déplore vivement cet incident et a pris en compte avec beaucoup d’attention la réclamation de la cliente. Conformément aux procédures en vigueur au sein de l’entreprise, une enquête interne a été menée pour faire la lumière sur cette non-conformité, a expliqué l’agence de communication de McDonald’s en France. La direction met tout en œuvre pour qu’un tel incident ne se produise pas et précise qu’un rappel des procédures concernant le port d’un doigtier et de gants, en cas de présence d’un pansement, a été réalisé auprès de l’ensemble de ses salariés. »

Source : SUDINFO.BE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *