Rapport du gouvernement du Royaume-Uni : Les persécutions chrétiennes : des niveaux proches du génocide -

Rapport du gouvernement du Royaume-Uni : Les persécutions chrétiennes : des niveaux proches du génocide

Selon un nouveau rapport intérimaire commandé par le gouvernement britannique, la persécution des chrétiens dans le monde se situe à un niveau proche du « génocide ».

La revue, dirigée par l’évêque de Truro, le très révérend Philip Mounstephen, estime qu’un chrétien sur trois souffre de persécution religieuse.

UK government report admits Christian persecution at near genocide levels

Les chrétiens sont actuellement le groupe religieux le plus persécuté, selon le rapport.
Commentant le rapport, le ministre des Affaires étrangères Jeremy Hunt a déclaré qu’il estimait que le « politiquement correct » avait joué un rôle dans le fait que cette question n’était pas abordée.

Reportages de BBC News BBC News : Le rapport intérimaire disait que le principal impact des « actes génocidaires contre les chrétiens est l’exode » et que le christianisme risquait d’être « exterminé » de certaines régions du Moyen-Orient.

Elle a averti que la religion « risque de disparaître » dans certaines parties du monde, indiquant que les chrétiens de Palestine représentent moins de 1,5% de la population, alors qu’en Irak, ils étaient passés de 1,5 million avant 2003 à moins de 120.000.

« Les preuves montrent non seulement l’étendue géographique de la persécution anti-chrétienne, mais aussi sa sévérité croissante », a écrit l’évêque.

« Dans certaines régions, le niveau et la nature des persécutions sont proches de la définition internationale du génocide, selon celle adoptée par l’ONU. »

Le secrétaire d’État aux Affaires étrangères a commandé l’examen le lendemain de Noël 2018, au milieu d’un tollé sur le traitement d’Asia Bibi, une chrétienne qui a reçu des menaces de mort après avoir été acquittée pour blasphème au Pakistan.

Ses conclusions ont été faites après que plus de 250 personnes aient été tuées et plus de 500 blessées lors d’attaques contre des hôtels et des églises au Sri Lanka le dimanche de Pâques.

M. Hunt, qui est en tournée d’une semaine en Afrique, a déclaré qu’il pensait que les gouvernements avaient « dormi » devant la persécution des chrétiens, mais que ce rapport et les attaques au Sri Lanka avaient « réveillé tout le monde avec un énorme choc ».

Il a ajouté : « Je pense qu’il y a une inquiétude déplacée qu’il est en quelque sorte colonialiste de parler d’une religion qui était associée aux puissances coloniales plutôt qu’aux pays dans lesquels nous avons marché en tant que colonisateurs.

Atmosphère de rectitude politique

« Le rôle des missionnaires a toujours été controversé et je pense que cela a aussi conduit certaines personnes à se dérober à ce sujet.

« Ce que nous avons oublié dans ce climat de rectitude politique, c’est que les chrétiens qui sont persécutés sont parmi les plus pauvres de la planète. »

En réponse au rapport, la présidente du Conseil des députés des juifs britanniques, Marie van der Zyl, a déclaré que les juifs avaient souvent été la cible de persécutions et qu’ils se sentaient victimes de discrimination à l’égard des chrétiens en raison de leur foi.

« Qu’il s’agisse de régimes autoritaires ou de sectarisme masqué sous le prétexte erroné de la religion, des rapports comme celui lancé aujourd’hui nous rappellent qu’il existe de nombreux endroits où les chrétiens sont confrontés à des niveaux effroyables de violence, d’abus et de harcèlement « , a-t-elle dit.

L’examen devrait publier ses conclusions définitives au cours de l’été.

Traduit par Dr.Mo7oG

Source : NEWSPUNCH 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *