Quel dictateur a tué le plus de gens ?

L’infographie ci-dessous compare quelques-uns des dictateurs les plus tyranniques de l’histoire mondiale. Une goutte de sang sur l’image symbolise un million de morts commandés.
De tous les dictateurs sur la liste, le président Mao Zedong, qui a dirigé la Chine entre le 20 mars 1943 et le 9 septembre 1976, se classe au premier rang. Mao Zedong a été l’architecte d’un programme appelé le grand saut en avant, qui était un plan pour transformer le pays massif d’une économie agraire en une société socialiste à travers une industrialisation et une collectivisation rapides.

Cependant, sa tentative de transformer rapidement la société a échoué lamentablement et a créé une catastrophe économique massive, qui a entraîné une famine qui a tué des millions de personnes. Comme beaucoup d’autres tyrans, Mao Zedong était également connu pour ses tactiques musclées contre les dissidents et tous ceux qui critiquaient ses politiques. Il aurait tué au moins 4 à 6 millions de personnes dans ses seuls camps de travail, et bien d’autres par l’intermédiaire de ses organisations policières secrètes et de ses programmes de confiscation alimentaire.
Joseph Staline vient ensuite sur la liste, et il a aussi pris de nombreuses vies par la famine et les purges, tout comme Mao Zedong. Staline fut le premier secrétaire du Parti communiste et régna de 1922 à 1953. Staline a fait certaines des mêmes bévues que Mao, en essayant de contrôler l’économie de façon centralisée. En tentant de centraliser la production alimentaire et le travail, Staline a également provoqué une famine massive dans son pays.

L’Ukraine a été l’une des régions les plus durement touchées par la famine, et certains historiens pensent que Staline a intentionnellement causé la famine en Ukraine pour affaiblir leur culture. Selon certaines estimations, la famine en Ukraine pourrait faire jusqu’à 10 millions de morts. Staline avait aussi un programme qu’il appelait « la grande purge » dans lequel il tentait de tuer quiconque n’était pas d’accord avec ses politiques.

Adolph Hitler est probablement le dictateur le plus populaire sur la liste, connu pour ses politiques racistes d’eugénisme et ses ambitions militaires expansionnistes. Cette liste attribue 17 millions de morts à Hitler, dont beaucoup se sont produites dans ses horribles camps de la mort.

On estime que Léopold II de Belgique est responsable de 15 millions de morts. Léopold a créé une colonie appelée « État libre du Congo » qui était essentiellement une colonie belge au Congo. Une fois au pouvoir, il a forcé la population indigène au travail forcé et tué tous ceux qui s’y opposaient.

Yakubu Gowon figure également sur la liste, responsable d’un peu plus d’un million de morts au Nigeria. Mengistu Haile Mariam, également mentionné sur la liste, était le président de l’Ethiopie lors de la campagne « Terreur rouge », qui a tué entre 400 000 et 1,5 million de personnes.

Kim Il Sung, de Corée du Nord, responsable de 1,6 million de morts, est à l’origine de l’horrible situation dans laquelle se trouve actuellement le pays.

Pol Pot, un autre tyran notoire de l’histoire récente, a été responsable de près de deux millions de morts, dont la plupart ont été tués dans des camps de travail forcé. Pol Pot était le leader du mouvement communiste au Cambodge à la fin des années 1970. On dit que Pol Pot aurait tué environ 1/5 de la population cambodgienne.

Ismail Enver Pacha a été le leader de la révolution des jeunes Turcs, responsable du génocide arménien et d’un total de 2,5 millions de morts. Hideki Tojo, le général de l’armée impériale japonaise, responsable de 5 millions de morts, figure également sur la liste.
Étonnamment, Genghis Khan ne figurait pas sur la liste. Genghis Khan fut le fondateur et le premier Grand Khan de l’Empire mongol, qui devint le plus grand empire contigu de l’histoire après sa mort. Il est arrivé au pouvoir en unissant de nombreuses tribus nomades d’Asie du Nord-Est. Après avoir fondé l’Empire et être proclamé « Genghis Khan », il a lancé les invasions mongoles qui ont conquis la majeure partie de l’Eurasie. Selon une étude de 2011, Genghis Khan a tué un si grand pourcentage de la population humaine qu’il a modifié l’empreinte carbone de la planète.

Memolition, le site qui a publié le graphique à l’origine, a également affiché la clause de non-responsabilité suivante pour clarifier quelque chose dans l’image qui pourrait être mal interprétée :

« Il y a une erreur dans cet infographique. La Turquie en tant que pays existe depuis 1923, avant que cette région infographique ne soit connue sous le nom d’Empire ottoman. Aussi, İsmail Enver Pacha n’était pas un dictateur, il était un général de l’armée ottomane et un leader de la jeune révolution turque de 1908. »

Traduit par Dr.Mo7oG

Source : ANONEWS

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS