Que se passerait il si on faisait exploser toutes les bombes nucléaires en même temps ? -

Que se passerait il si on faisait exploser toutes les bombes nucléaires en même temps ?

Jusqu’à quel point les armes nucléaires sont-elles destructives ? L’équipe Kurzgesagt a récemment décidé de répondre à cette question pour un épisode de sa série « In a Nutshell ». L’équipe a consulté divers experts pour explorer diverses expériences de réflexion sur les capacités de destruction des arsenaux nucléaires dans le monde.

nuclear-weapons-how-they-work

Selon Ploughshares, « Neuf pays dans le monde possèdent un total de 14 215 armes nucléaires. Les États-Unis et la Russie en représentent 92 %. Depuis le pic atteint au milieu des années 80, les arsenaux mondiaux ont diminué de plus des trois quarts. Au cours des 30 dernières années, plus de pays ont renoncé à leurs armes et à leurs programmes qu’ils n’en ont tenté d’en acquérir. La direction est positive, mais lorsque vous fuyez un feu de forêt, ce n’est pas seulement la direction mais la vitesse qui compte. “
La vidéo suivante explore quelques scénarios hypothétiques extrêmes qui pourraient se produire si les humains du monde entier décidaient de faire exploser toutes leurs armes nucléaires en même temps.
Il y a plusieurs façons différentes dont cette situation pourrait se produire, comme le décrit la vidéo. Si les bombes nucléaires explosaient en même temps à partir des endroits où elles sont actuellement détenues, il s’agirait probablement d’un événement de niveau d’extinction pour l’humanité et la plupart des autres êtres vivants sur terre. Cependant, si toutes les bombes avaient été rassemblées et transportées au même endroit avant l’explosion, les humains y auraient survécu, mais nous aurions créé une catastrophe écologique.

La vidéo décrit un scénario où tous les pays du monde rassemblent leurs armes nucléaires pour les faire exploser au milieu de la forêt amazonienne. Les scientifiques qui ont été consultés ont prédit qu’il y aurait une explosion massive qui détruirait toute la forêt tropicale et causerait d’importants problèmes environnementaux pour toute l’Amérique du Sud, et en particulier le Brésil.
L’équipe qui a créé la vidéo ci-dessus explique son processus sur la page des sources, en disant :  » Nous avons évidemment de la chance que personne n’ait jamais essayé quelque chose d’aussi fou et dévastateur. Malheureusement pour notre vidéo, cela a limité les données que nous pouvions utiliser pour calculer les conséquences de notre gros tas de bombes. Nous avons donc examiné les documents disponibles et fait nos propres calculs. Ou plutôt, nous avons quelques physiciens qui ont eu la gentillesse de calculer, de vérifier les faits et de discuter des résultats.

Nos experts avaient des approches différentes et parfois ils arrivaient à des résultats différents. Nous avons donc eu beaucoup de discussions et d’arguments ouverts. En fin de compte, nous avons décidé ensemble quels ensembles de données nous utiliserions et pourquoi. Faire de telles choses signifie que si vous refaites tous nos calculs, si vous commencez avec un ensemble d’hypothèses différent du nôtre, vous pourriez obtenir un résultat différent. Et ce n’est pas grave, calculer des choses ridicules comme ça n’est pas une science exacte. En fin de compte, sur les échelles dont nous discutons ici, les différences ne sont pas aussi pertinentes qu’elles le seraient dans d’autres vidéos. Ce n’est pas si important si on meurt tous 1000 fois ou seulement 995 fois. Ou même 1300 fois. Finalement, il y a une très grosse explosion radioactive. »
Bien que les scénarios de la vidéo soient peu probables, ils donnent un aperçu de la destruction pure qui peut être causée par cette technologie, et ils montrent le danger que ces dispositifs posent à l’humanité et à la planète terre.

Nous vivons actuellement une période d’hostilités tendues entre les grandes puissances nucléaires, de sorte qu’un scénario cauchemardesque impliquant des armes nucléaires est dans le champ de la possibilité.

Pas plus tard que cette semaine, le New York Times a rapporté que « le président Vladimir V. Poutine a officiellement suspendu lundi le respect par la Russie d’un traité clé sur les armes nucléaires dont les États-Unis se sont retirés le mois dernier, ouvrant la voie au retour d’une classe d’armes longtemps interdite ».

Le mois dernier, Snopes a confirmé un article de l’Associated Press dans lequel un haut responsable russe, le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov, accusait les États-Unis d’un manque de diplomatie entre les deux superpuissances. Le rapport indique que M. Ryabkov a indiqué que les États-Unis n’ont montré  » aucune volonté  » d’engager des pourparlers de fond sur l’extension d’un pacte qui limite chaque pays à un maximum de 1 550 têtes nucléaires déployées et 700 missiles et bombardiers déployés.

Traduit par Dr.Mo7oG

Source : ANONEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *