Quand Marlène Schiappa se lançait dans la sémantique du mot "Enculé" sur le plateau de Bourdin -

Quand Marlène Schiappa se lançait dans la sémantique du mot « Enculé » sur le plateau de Bourdin

Scène surréaliste sur le plateau de Jean Jacques Bourdin, Marlène Schiappa va faire la définition du mot « Enculé » en direct sur BFM et de son utilisation, il faut le voir pour… le croire!

La scène date de 2019 :

Face à Marlène Schiappa, Jean-Jacques Bourdin a mis les pieds dans le plat concernant les insultants dans les stades. « Enculé… Est-ce que c’est homophobe? Les insultes de ce type dans les stades de foot, mais pas que, ça existe depuis toujours » a-t-il lancé à la secrétaire d’Etat à l’Egalité femmes-hommes. 

« Oui, tout à fait. Les violences conjugales aussi existent depuis toujours, ce n’est pas pour cela qu’il faut l’accepter. Les injures homophobes sont interdites. Il faut rentrer dans le détail sémantique pour mieux comprendre: pourquoi quelqu’un crie à un autre ‘enculé’? C’est une manière de le rabaisser et de lui dire qu’il est la personne pénétrée – et donc non-pénétrante – et qu’il serait donc avilissant d’être la personne pénétrée quand on est un homme. De fait, il s’agit d’une idéologie homophobe » a-t-elle lancé à Jean-Jacques Bourdin. 

Faut-il pour autant arrêter les matchs de football, comme c’est le cas depuis le début de la saison de Ligue 1?

« Il faut interrompre les rencontres, comme le prévoit le règlement. Désormais, il faut du dialogue. Les arbitres qui ont interrompu les matchs en cas d’insultes ou de banderoles homophobes ont eu raison de le faire. Néanmoins, nous sommes maintenant dans un temps de dialogue avec la Ligue et les supporters. A la suite de cela, il faudra voir comme travailler sur la prévention, la formation. L’idée n’est pas de stigmatiser le foot. Mais que chacun puisse venir au stade en famille sans avoir des injures racistes, des cris de singes, des propos homophobes ou sexistes » a conclu Marlène Schiappa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS