Préparez-vous, car les drones lance-flammes seront bientôt en vente -

Préparez-vous, car les drones lance-flammes seront bientôt en vente

Considérant que la chaleur extrême et croissante est l’un des plus grands problèmes auxquels est confrontée la société humaine aujourd’hui, on peut supposer que la dernière chose dont nous avons besoin est plus de feu dans nos vies.

Mais qui sommes-nous en train de tromper ? Le feu a toujours été un élément inséparable de ce qui fait de nous des êtres humains, qu’il s’agisse d’un moyen de rendre la nourriture comestible, d’un outil de combat ou, selon Sigmund Freud, d’un élément qui a été un point de départ essentiel pour la plupart des sociétés.

Et maintenant, la société Throwflame, qui se présente comme le « plus ancien fabricant de lance-flammes des États-Unis », espère étendre le brûlage à ces endroits difficiles d’accès qui demandent simplement à être brûlés.

Et quelle meilleure façon de le faire qu’en libérant un lance-flammes entièrement fonctionnel qui peut être fixé à des drones volants ?

Selon The Verge, le TF-19 WASP de Throwflame est un nouvel appendice enflammé qui permettra à n’importe quel drone léger de type commercial d’une capacité de charge utile de cinq livres de cracher du feu à une distance de 25 pieds. Le TF-19 sera également équipé d’un réservoir de carburant d’un gallon capable d’évacuer un jet de feu continu pendant 100 secondes, garantissant que tout ce qui est visé par le WASP sera brûlé jusqu’à l’oubli.

Qu’attendez-vous d’autre d’une entreprise qui se fait de la publicité avec le slogan ? « Après tout, nous aussi, nous aimons l’odeur du napalm le matin » ?

Inutile de dire que cette machine volante infernale qui respire le feu a un prix. Le WASP sera vendu 1 499 $ – un prix qui peut sembler élevé pour certains, mais qui peut être une aubaine pour certains spécialistes dont la vocation repose sur le feu.

Dans une vidéo promotionnelle publiée par la société, le WASP est vu cracher du feu à partir d’un drone DJI S1000 avec un contrôleur de vol A2, une batterie LiPo 6S 16,000mAh et une télécommande Tango R/C TBS, que le Verge estime « pourrait facilement ajouter 2,600$ au coût » – et ce sans attacher une caméra GoPro en option au drone.

Mais le TF-19 n’est pas seulement pour les merdes et les gloussements, mais aussi pour les brûlures agricoles contrôlées, le nettoyage du sol, l’enlèvement de la neige et de la glace, l’incinération des mauvaises herbes et des insectes nuisibles, les événements pyrotechniques et les accessoires de cinéma, la formation et la lutte contre les incendies, (et) l’aménagement des prairies, selon Trowflame.

Pourtant, le fondateur de l’entreprise, Quinn Whitehead, a également admis à Gizmodo qu’environ la moitié de ses clients sont des acheteurs de loisirs qui ne cherchent qu’à jouer avec le feu.

Whitehead a expliqué :

D’accord, nous ne verrons pas de drones cracher du feu sur nos parcs locaux de sitôt. Mais encore une fois, nous ne serions pas surpris si les gouvernements fédéraux et locaux modifiaient la loi pour empêcher les consommateurs de satisfaire leur désir de littéralement faire pleuvoir du feu où bon leur semble.

Traduit par Dr.Mo7og pour NoSignalFound // Tous droits réservés

Source : ACTIVISTPOST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *