Poutine : Les scientifiques tués dans une mystérieuse explosion radioactive développaient une arme « inégalée ».

Trois mois après une importante et encore quelque peu mystérieuse explosion de roquettes dans le Grand Nord russe, qui a provoqué des pics de rayonnement au moins seize fois supérieurs à la normale, Vladimir Poutine a déclaré jeudi que son armée met au point une arme « sans équivalent dans le monde », selon Interfax agence de presse.

« Le fait même de posséder de telles technologies uniques est aujourd’hui la plus importante garantie fiable de paix sur la planète « , aurait déclaré M. Poutine lors de sa rencontre avec les familles des personnes tuées, poursuit Interfax. On pense que l’explosion est le résultat d’un essai expérimental raté d’un missile de croisière hypersonique alimenté par un noyau nucléaire.

Des déclarations antérieures de hauts responsables russes ont indiqué que l’accident radiologique survenu le 8 août dans la ville portuaire de Severodvinsk, dans le nord du pays, avait impliqué un « réacteur nucléaire à petite échelle » et avait confirmé une explosion centrée sur une « source d’énergie isotopique pour un moteur fusée à combustible liquide ».

Ces informations ont été révélées malgré une première tentative de dissimulation de la nature radioactive de l’accident dans les jours qui ont suivi l’explosion :

La Russie a couvert l’explosion mortelle d’un réacteur nucléaire en août lors du sauvetage en mer de l’une des nouvelles super-armes de Vladimir Poutine, un missile de croisière à propulsion nucléaire appelé Skyfall, a révélé un haut responsable du département d’État.

Il y a eu une augmentation alarmante du nombre de comprimés d’iode après que les résidents de la région eurent été avertis par des alertes d’urgence qu’un événement majeur s’était produit.

« Ils ont mené une mission complexe, responsable et critique « , a dit M. Poutine à propos des cinq scientifiques qui sont morts dans l’explosion en offrant leurs condoléances. Au moins trois autres personnes ont été blessées dans l’explosion.

« Nous parlons des idées et des solutions techniques les plus avancées et les plus inégalées, des armes conçues pour assurer la souveraineté et la sécurité de la Russie pour les décennies à venir « , a dit M. Poutine.

À l’époque, Reuters a cité des niveaux dangereusement élevés de rayonnement émis par l’installation d’essai militaire : « Greenpeace a cité des données du ministère des situations d’urgence qui, selon lui, montrent que les niveaux de radiation ont augmenté 20 fois au-dessus du niveau normal à Severodvinsk, à environ 30 kilomètres (18 miles) de Nyonoksa. »

Assez de descriptions officielles de l’arme expérimentale avaient été rassemblées pour que les analystes puissent spéculer à l’époque qu’il s’agissait d’un prototype de missile de croisière à propulsion nucléaire connu en Russie sous le nom de 9M730 Burevestnik et par Nato sous le nom de SSC-X-9 Skyfall.

Traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

Source : THEMINDUNLEASHED

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS