Polémique en Russie après l’apparition d’un «singe nazi» dans un cirque -

Polémique en Russie après l’apparition d’un «singe nazi» dans un cirque

la ville d’Izhevsk, en Russie, accueillait le cirque Udmurtia. Le show a vite tourné à la polémique lorsqu’un singe en tenue de nazi est arrivé, ainsi que des chèvres enveloppées dans des drapeaux nazis. La justice russe a ouvert une enquête.

Cirque d’Udmurtia

Cirque d’Udmurtia

Le spectacle du cirque Udmurtia, dont la représentation avait lieu dans la ville d’Izhevsk le 8 janvier, a été commandé par l’Église orthodoxe russe, explique le site d’info russe Znak qui ajoute que la justice russe a ouvert une enquête.

Selon l’institution religieuse, le spectacle symbolisait justement « non seulement la victoire sur le fascisme, mais aussi le mépris et la condamnation mondiale des idéaux de l’Allemagne nazie ». Cela aurait été amplifié par le fait que les dresseurs portaient, eux, des uniformes soviétiques.

« Des images hors contexte »

La loi russe interdit les manifestations publiques de symboles nazis, mais elle fait une exception pour l’Église, tant que l’utilisation de ces symboles crée « une attitude négative envers l’idéologie nazie ».

Du côté du cirque Udmurtia, cette polémique n’a pas non plus lieu d’être. « Les images des animaux sont prises hors contexte », a déclaré à la BBC Elena Krasnova, responsable des relations publiques au cirque. « Il n’y a rien d’inhabituel à ce que des personnages aussi ironiques ou grotesques soient utilisés dans les spectacles de cirque »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *