Peter Nygard, ami du prince Andrew, directeur de la mode affirme qu'il a abusé de jeunes filles de 14 ans dans son manoir aux Bahamas -

Peter Nygard, ami du prince Andrew, directeur de la mode affirme qu’il a abusé de jeunes filles de 14 ans dans son manoir aux Bahamas

Peter Nygard, l’ami du prince Andrew, directeur de la mode, voit le siège de son entreprise perquisitionné par le FBI dans le cadre d’une enquête sur un trafic sexuel et affirme qu’il a abusé de jeunes filles de 14 ans seulement dans son manoir aux Bahamas

Mardi, le FBI a fait une descente au siège de Manhattan de l’entreprise de mode de Peter Nygard, alors qu’il aurait abusé de jeunes filles de 14 ans.

Le directeur de la mode est un ami du prince Andrew qui a accueilli le roi et ses enfants dans son manoir des Bahamas au cours des dernières décennies.

The FBI is investigating Peter Nygard for sex trafficking

La propriété des Bahamas aurait été le théâtre d’abus sexuels sur des jeunes filles de 14 ans seulement.

Au cours des cinq derniers mois, il a fait l’objet d’une enquête secrète sur le trafic sexuel, selon le New York Times.

Mardi, les agents ont afflué dans le bâtiment Nygard à Times Square, où le chef d’entreprise canadien dirige son opération.

On ne sait pas s’il était là.

Six fourgons de police étaient là et des agents ont été repérés au sixième étage du bâtiment et dans le hall.

Au début de ce mois, Nygard a été poursuivi par un groupe de femmes qui disent qu’il les a violées et droguées sur la propriété des Bahamas que le Prince Andrew a visitée en 2011.

Il nie ces allégations. Dix femmes affirment avoir été violées par le magnat dans l’enceinte de la propriété.

Agents reportedly raided the lobby and sixth floor of the building. On Tuesday, there was no one there to even man the company's desk (above)
The exterior of the building in Time's Square. There was no sign of Nygard

Jeudi dernier, les femmes ont intenté une action collective contre Nygard dans le district sud de New York, qui prétend qu’il dirigeait un « réseau de trafic sexuel » dans la maison de l’île.

Le procès allègue que Nygard a attiré « des enfants et des femmes jeunes, impressionnables et souvent pauvres » dans sa maison de vacances à thème maya aux Bahamas en leur versant de l’argent et en leur promettant de lancer leur carrière de mannequin.

Une fois arrivées, les filles ont été diverties dans des « fêtes de gâterie » où Nygard demandait aux barmans de leur faire boire des boissons avec la drogue du viol Rohypnol.

Nygard aurait conservé une base de données contenant des détails sur chaque invité, qu’il consultait avant de choisir une « victime » à cibler lors des fêtes hebdomadaires.

L’empire de Nygard est construit sur les vêtements de sport. Ses jambières sont vendues dans des magasins qui portent son nom et aussi chez Dillard. Sa valeur est estimée à 750 millions de dollars.

Il a longtemps eu la réputation de garder autour de lui des femmes jeunes et séduisantes.

Nygard with Prince Andrew on his Bahamas island in 2011
Nygard with Princesses Eugenie and Beatrice and Prince Andrew's ex-wife, Sarah Ferguson

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found

Source : DAILYMAIL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *