Paris : Percutée par deux jeunes filles à trottinette en fuite, Miriam est décédée -

Paris : Percutée par deux jeunes filles à trottinette en fuite, Miriam est décédée

Une femme de 31 ans a été percutée par deux jeunes filles à trottinette à Paris dans la nuit de dimanche à lundi, sur le quai de la Mégisserie (Ier). Évacuée dans un état grave, la victime est décédée 48 heures plus tard à l’hôpital. Une enquête a été ouverte et les policiers ont lancé un appel à témoins pour retrouver les deux fuyardes.

Les messages de condoléances affluent sur le profil Facebook de Miriam. Cette jeune Italienne âgée de 31 ans est décédée ce mercredi 16 juin à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (XIIIe), où elle avait été transportée par les secours dans un état très grave, après avoir été percutée par deux jeunes filles à trottinette qui ne se sont pas arrêtées indique une source proche de l’enquête, confirmant une information du Parisien.

La nuit du drame, Miriam se trouvait avec une collègue et son petit ami sur les voies sur berge, à hauteur du quai de la Mégisserie, non loin du pont au Change. Elle venait de quitter le restaurant italien où elle travaille, dans le VIe arrondissement. L’ambiance était joyeuse, la température était douce et la nuit belle. Il y avait quelques petits groupes ici et là, certaines personnes assises à discuter, et une petite fête avec de la musique électro à laquelle une centaine de personnes participaient.

Sa tête cogne violemment le sol

Vers 00h40, deux jeunes filles à trottinette sont arrivées à pleine vitesse et ont percuté Miriam, qui a été projetée au sol sous la violence du choc. Sa tête a violemment heurté le sol, lui causant un grave traumatisme crânien. Les secours ont été alertés alors que la victime avait perdu connaissance et était inconsciente. Au même moment, des individus ont profité de ces instants de panique pour lui dérober ses affaires.

Les policiers de la brigade fluviale qui se trouvaient non loin, sur la Seine, sont arrivés les premiers. Miriam était alors en arrêt cardio-respiratoire. Les fonctionnaires n’ont pas perdu un instant et ont débuté un massage cardiaque. Les sapeurs-pompiers et les médecins du SAMU ont pris le relai. Ils sont parvenus à faire repartir le cœur de la jeune femme et l’ont transporté d’urgence à l’hôpital, alors qu’elle était dans un état critique. Les efforts des équipes médicales n’auront malheureusement pas suffi à la sauver.

Un appel à témoins

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour homicide volontaire par conducteur, aggravé par le délit de fuite. Les policiers du service du traitement judiciaire des accidents (STJA) ont été chargés des investigations. Un appel à témoins a également été diffusé et placardé sur les quais de Seine, pour tenter d’identifier les deux auteurs. « Toute personne ayant été témoin pour tout ou partie (…) est priée de prendre dès à présent (24h/24) attache téléphonique avec le service enquêteur (…) Tél : 01-44-08-62-70 », est-il écrit.

Miriam était originaire de la région de Toscane, dans le centre de l’Italie. Elle avait quitté son pays pour venir vivre à Paris, à Saint-Germain-des-Prés (VIe). La trentenaire est décédée vers 4 heures du matin ce mercredi et sa famille a choisi de faire don de ses organes, comme elle l’avait souhaité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *