Paris : 46 interpellations après des dégradations et violences en marge du concert du chanteur congolais Fally Ipupa

La préfecture de Paris a indiqué que les forces de l’ordre avaient interpellé 46 individus s’étant livré à des dégradations par incendie notamment et des violences.

Plusieurs véhicules ont été incendiés et des violences urbaines ont éclaté, ce vendredi soir vers 18 heures, aux abords de l’AccorHotels Arena dans le XIIème arrondissement de Paris, près de la Gare de Lyon.

De nombreuses dégradations ont été commises et un bus RATP a notamment été ciblé. Cet événement fait suite à la venue de Fally Ipupa chanteur congolais soutien du régime en place, qui était attendu par des opposants au régime.

Les policiers déployés sur place ont interpellé 46 individus, dont le meneur des incendiaires. La préfecture de Police de Paris fait état d’« exactions inadmissibles » en évoquant les violences qui se sont produites ce vendredi soir.

« Je condamne les dégradations et violences commises dans le secteur de la gare de Lyon par des individus qui ont bravé l’interdiction de manifester », a déclaré le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, en ajoutant apporter son aux pompiers de Paris et aux forces de l’ordre qui sont intervenus.

Vers 20 heures, nombreux étaient les voyageurs au sein de la gare de Lyon qui a été partiellement fermée. Plusieurs trains affichaient des retards et les accès aux métros étaient toujours clos, relate Le Parisien.

Une heure plus tard, la situation était « stabilisée » selon un policier. Des opposants au gouvernement congolais étaient toujours présents et poursuivaient leurs intimidations en direction des personnes venues assister au concert. Les spectateurs ont pu rejoindre la salle de spectacle dans une atmosphère très tendue.

Source : ACTU17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS