Nouveau rebondissement dans la mort d’Elisa Pilarski: elle aurait confié à sa maman que Curtis l’avait mordue! (vidéo) -

Nouveau rebondissement dans la mort d’Elisa Pilarski: elle aurait confié à sa maman que Curtis l’avait mordue! (vidéo)

Les révélations et rebondissement se succèdent dans l’affaire de la mystérieuse mort d’Elisa Pilarski. Aujourd’hui, c’est la version de son compagnon qui est remise en question car des doutes apparaissent sur le fait que les morsures qu’elle avait reçues il y a un an puissent être attribuées à un chat.

Nouveau rebondissement dans la mort d’Elisa Pilarski: elle aurait confié à sa maman que Curtis l’avait mordue! (vidéo)

Via VDN

Curtis, le chien d’Elisa Pilarski, tuée par des chiens, est-il réellement dangereux ? Fin février, on apprenait, via nos confrères de l’Union, que la jeune femme avait déjà été mordue par l’un de ses chiens quelques mois avant son décès. Des révélations cruciales alors que Curtis est toujours soupçonné dans la mort tragique de sa maîtresse.

Des informations qui avaient été contredites par Christophe Ellul. Le compagnon d’Elisa affirmait, preuve à l’appui, que c’était un chat qui avait attaqué Elisa et non pas un des cinq chiens du couple. « Un de mes collègues colporte des mensonges sur un PV de police. C’est très grave. (…) Oui il y a bien eu morsure le 16 mai 2019. Mais c’était un chat qui a mordu Elisa. Je l’ai emmenée en consultation aux urgences, et elle a dû être hospitalisée le lendemain pour 2 jours car la morsure s’est infectée », expliquait Christophe Ellul avec une copie de compte rendu de l’hôpital.

La version donnée à l’époque a cependant été mise à mal par d’autres témoignages. Selon Oise Hebdo, qui s’est procuré une photo de cette morsure et l’a présentée à un médecin, il est peu probable que les deux entailles aient pu être faites par un chat. Selon leur source, Elisa Pilarski aurait même confié à sa mère que c’était bien Curtis qui l’avait mordue.

Si c’est bien Curtis qui a mordu Elisa en mai, ce qui alimenterait la théorie du chien mordeur, pourquoi le couple a-t-il menti ? Sans doute, parce que Curtis se trouve illégalement en France et qu’il est officiellement toujours la propriété de l’élevage hollandais dont il est issu, expliquent nos confrères de la Voix du Nord. Le 23 février, TF1 a assuré dans l’émission « Sept à Huit », que Curtis a bel et bien été adopté aux Pays-Bas, dans un élevage appartenant à une éleveuse qui ne répondrait pas tout à fait aux normes « de l’organisation canine mondiale qui encadre les compétitions et les élevages canins ». Le chien n’a donc pas de papiers. Le numéro de puce de Curtis ne figure d’ailleurs pas dans le registre officiel d’identification des chiens en France. « Ce qui est illégal », expliquait TF1. L’avocat de Christophe Ellul convient qu’il n’a lui-même jamais vu les papiers du chien Curtis. De son côté, Christophe Ellul continue de défendre son chien qu’il ne croit pas du tout capable d’avoir « touché Elisa ».

Les analyses ADN, qui devraient permettre de faire avancer ce dossier, et de déterminer si les chiens de la chasse à courre sont impliqués, se font attendre mais seront disponibles avant l’été.

Source : SUDINFO.BE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS