New York et Los Angeles renforcent la sécurité pour se préparer à d’éventuels attentats

Les principales zones métropolitaines américaines prennent des mesures supplémentaires pour protéger les biens de grande valeur et leurs civils des attaques de vengeance suite aux frappes aériennes américaines en Irak vendredi qui ont tué un général iranien de haut rang.

Le maire de la ville de New York, Bill de Blasio, a tweeté jeudi soir que le département de police de la ville de New York (NYPD) prendra  » des mesures immédiates… pour protéger les lieux clés de la ville de New York contre toute tentative de représailles de l’Iran ou de ses alliés terroristes contre l’Amérique « . Nous devrons être vigilants contre cette menace pendant longtemps encore. »

De Blasio a également tweeté : « Inquiet pour notre ville + notre nation. Sans l’approbation du Congrès, le gouvernement américain a effectivement déclaré la guerre à l’Iran ce soir. Le peuple américain n’a pas eu son mot à dire, malgré l’heure du vote + encore une fois pour arrêter les guerres sans fin + ramener nos troupes à la maison. Celle-ci ne se terminera pas de sitôt. »

La police de Los Angeles (LAPD) a tweeté tôt vendredi et a déclaré :  » la LAPD surveille les événements qui se déroulent en Iran. Nous continuerons à communiquer avec nos partenaires des forces de l’ordre au niveau des États, des collectivités locales, du gouvernement fédéral et de la communauté internationale pour tout renseignement important qui pourrait se produire « .

Jeudi soir, le Pentagone a confirmé que les frappes aériennes américaines ont tué le commandant de la force de l’Iran Quds, Qasem Soleimani, ainsi que six autres personnes à l’aéroport international de Bagdad.

 » Sur ordre du président, l’armée américaine a pris des mesures défensives décisives pour protéger le personnel américain à l’étranger en tuant Qasem Soleimani, le chef du Corps des gardiens de la révolution iranienne – la Force Qds, une organisation terroriste étrangère désignée par les États-Unis « , a déclaré le Pentagone dans un communiqué.

La Présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a demandé à l’administration Trump d’informer les législateurs sur la frappe aérienne et sur le plan d’action visant à atténuer toute contre-attaque en réponse au meurtre de Soleimani.

« L’administration a mené les frappes de ce soir en Irak … sans consulter le Congrès « , a déclaré Mme Pelosi dans un communiqué. « Le Congrès doit être immédiatement informé de cette grave situation et des prochaines étapes envisagées par l’Administration, y compris l’escalade significative du déploiement de troupes supplémentaires dans la région. »

Alors que New York et Los Angeles se préparent à d’éventuelles attaques en réponse au meurtre de Soleimani, d’autres grandes zones métropolitaines suivront probablement. Le monde est entré dans des eaux inconnues le troisième jour de 2020. Tout – y compris une attaque majeure sur le sol américain – semble possible pour le moment.

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

By Tyler Durden | ZeroHedge.com | Republished with permission

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS