«Monsieur l’officier, ne me tirez pas dessus»: l’arrestation complète de George Floyd, filmée par la bodycam du policier, diffusée par le DailyMail -

«Monsieur l’officier, ne me tirez pas dessus»: l’arrestation complète de George Floyd, filmée par la bodycam du policier, diffusée par le DailyMail

Ce lundi soir, le journal anglais DailyMail a diffusé l’entièreté de l’arrestation de George Floyd, l’homme afro-américain décédé lors de celle-ci. Attention, les images sont difficiles et peuvent heurter la sensibilité.

George Floyd, un américain noir de 46 ans, est mort le 25 mai lorsqu’un policier blanc a appuyé son genou sur son cou pendant près de neuf minutes alors qu’il était menotté à plat ventre. Sa mort a suscité de très nombreuses manifestations aux Etats-Unis et dans le monde contre le racisme et les brutalités policières.

Une retranscription tirée des caméras individuelles des policiers impliqués, déposée auprès d’un tribunal du Minnesota par l’un d’entre eux, avait révèle que lors de son arrestation, Floyd a supplié les agents de ne pas le placer dans le véhicule de police car, disait-il, il était claustrophobe et en difficulté physique. Tandis qu’ils tentaient de l’y faire entrer de force, Floyd a crié qu’il ne pouvait respirer et qu’il allait « mourir là-dedans ».

Puis, d’après la retranscription, il a dit : « Maman je t’aime. Dis à mes enfants que je les aime. Je suis mort ». Il a mentionné sa mère et ses enfants à plusieurs reprises par la suite et a répété plus de vingt fois « Je ne peux pas respirer ».

Les policiers lui disent alors de « se détendre », qu’il « va bien » et qu’il « parle normalement ». Lorsqu’il dit qu’ils vont le tuer, Derek Chauvin –inculpé de meurtre pour s’être agenouillé sur le cou de Floyd– lui rétorque en criant : « Alors arrête de parler, arrête de crier, ça nécessite une sacrée quantité d’oxygène de parler ».

Les derniers mots de la victime : « Ils vont me tuer. Ils vont me tuer. Je ne peux pas respirer ». Cette retranscription a été déposée par le policier Thomas Lane pour tenter d’obtenir du juge un abandon des poursuites contre lui pour complicité de meurtre. Des inculpations identiques pèsent sur les deux autres policiers, Alexander Kueng et Tou Thao.

Ce lundi soir, le DailyMail a pu se procurer la vidéo tirée de la Bodycam de l’un des deux policiers accusés du meurtre de George Floyd. Celle-ci montre le déroulement exacte de toute l’arrestation, au moment où il se fait arrêté et prend peur en voyant l’arme («Monsieur l’Agent, ne me tirez pas dessus svp ») et confirme les mots dits par la victime juste avant sa mort…

George Floyd avait été arrêté ce jour-là pour avoir tenté d’utiliser un billet de 20 dollars contrefait.

Source : SUDINFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS