Merkel souhaite que la liberté d’expression soit restreinte pour que la société reste libre

La chancelière allemande Angela Merkel affirme que la liberté d’expression doit être restreinte pour que la société reste libre.

« Pour tous ceux qui prétendent qu’ils ne peuvent plus exprimer leur opinion, je leur dis ceci : si vous exprimez une opinion prononcée, vous devez vivre avec le fait que vous serez contredits », a déclaré Mme Merkel lors d’un discours devant le Parlement allemand.

« L’expression d’une opinion n’est pas gratuite, mais la liberté d’expression a ses limites », a-t-elle ajouté, certains membres du Bundestag ayant pu exprimer leur désaccord.

« Ces limites commencent là où la haine se propage, elles commencent là où la dignité des autres est violée. Cette maison s’opposera et doit s’opposer aux discours extrêmes sinon notre société ne sera plus la société libre qu’elle était », a déclaré Mme Merkel.

Bien sûr, ce qui « viole » la « dignité » des autres est totalement subjectif et pourrait inclure toutes sortes de discours que la plupart des gens trouveraient parfaitement acceptables.

Le débat sur la liberté d’expression en Allemagne s’est intensifié depuis que le pays a accepté plus d’un million de migrants du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord à partir de 2015.

De nombreux Allemands ont été accusés d’incitation à la haine pour avoir fait état de « faits haineux », comme le fait que des migrants soient responsables de crimes et d’agressions sexuelles.

Cela s’est produit en dépit du fait que les chiffres du gouvernement allemand montrant que la criminalité violente en Allemagne a augmenté de 10 % entre 2015 et 2016 et que plus de 90 % de cette hausse était attribuable aux jeunes hommes « réfugiés ».

Les législateurs d’une région d’Allemagne ont même tenté d’adopter une loi qui incarcérerait des gens pour avoir insulté l’hymne de l’UE ou brûlé le drapeau européen.

Comme nous le voyons dans la vidéo ci-dessous, les Allemands ont fait l’objet d’une campagne de rééducation pour les encourager à accepter leur nouvelle réalité plutôt que de voir le gouvernement répondre à leurs préoccupations concernant les migrations massives.

Source: Summit.news, le 28 novembre 2019Traduction par Nouvelordremondial.cc

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook