Marlène Schiappa veut créer un bureau de la laïcité -

Marlène Schiappa veut créer un bureau de la laïcité

Après les polémiques autour de l’Observatoire de la laïcité, plusieurs pistes sont à l’étude pour inventer une nouvelle structure. Attention, terrain miné.

Le sujet est sensible, le contexte crispé avec les débats sur le séparatisme, le gouvernement divisé ; alors la décision finale sera prise dans le bureau d’Emmanuel Macron. Le gouvernement cherche à enterrer le fameux Observatoire de la laïcité et à éloigner ses deux figures principales, Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène, sans en faire des martyrs de la cause. Le vendredi 15 janvier, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur chargée de la citoyenneté, Marlène Schiappa, a présenté ses propositions à Jean Castex pendant qu’au même moment, ou presque, le directeur de cabinet de ce dernier, Nicolas Revel, recevait Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène pour la remise du rapport annuel – en toute petite pompe, donc. Le Premier ministre s’apprête à rendre ses arbitrages, mais il a décidé d’en discuter préalablement avec le chef de l’Etat. Attention, terrain miné. 

Depuis l’automne 2020, l’exécutif a décidé de faire un sort à l’Observatoire de la laïcité, dont les positions sont jugées insuffisamment fermes face à l’islamisme. En octobre dernier, Jean Castex reçoit Jean-Louis Bianco, président de cette commission qui est rattachée à Matignon. Face à l’agitation, le Premier ministre décide de ne pas décider – « laisser reposer la pâte », comme il aime à le dire. Mais ce faisant, il acte que l’ancien secrétaire général de l’Elysée sous François Mitterrand ira jusqu’au terme de son mandat, en avril 2021.

Lire la suite sur L’EXPRESS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *